Pages

vendredi 22 avril 2011

KAREN JOY FOWLER : Le club de Jane Austen

Traduit par Sylvie Doizelet

Au début du XXIième siècle, en Californnie, un club composé de Bernadette, Jocelyn, Sylvi , Allegra, Prudie et de Grigg passionné de Jane Austen se rencontrent régulièrement pour parler de leur amour de la plume cette grande romancière anglaise. Bien évidement le club n'est que prétexte à s'évader de leur vie, à analyser leurs propres sentiments à travers ceux des héroïnes des romans de Jane Austen.
C'est une lecture agréable accompagnée d'une touche d'humour sympathique. Grigg m'amuse avec sa passion pour la SF.
Mais, je n'ai guère été intéressée par la vie sentimentales du petit club. Bien évidement, Karen Joy Fowler a cherché à établir un parallèle entre les œuvres d'Austen et la vie de ses propres personnages. Je ne trouve pas que ce parallèle soit bien pertinent cela dit. Qu'est ce qu'il y a en commun entre l'Angleterre de Janes Austen et le monde moderne de l'Amérique d'aujourd'hui ? à part les sentiments et encore c'est assez léger comme rapprochement.

4 commentaires:

mirontaine a dit…

Je me souviens vaguement de l'adaptation...

Wictoria a dit…

un livre tout à fait adapté à un long voyage en train... histoire de se replonger dans une atmosphère paisible (que nous aimons) mais non dénuée de coups bas (qui fait le charme de la sagacité austennienne) :)

Joelle a dit…

J'ai vu le film qui en a été tiré et du coup, même si j'ai assez aimé, j'ai quand même eu peur de m'ennuyer avec le roman ... j'ai préféré laisser passer un peu de temps, histoire d'oublier les détails du film, avant de tenter cette lecture !

Malice a dit…

@ Wictoria oui tout à fait ;-)
@ Mirontaine et Joëlle : Je n'ai pas vu le film. Je le ferai bien ma fois par curiosité. C'est vraiment le petit plus de la fin (j'en parle dans mon billet), c'est un livre plaisant c'est tout amusant aussi sans plus.
Wictoria a très bien cerné le livre, c'est très juste !