Pages

samedi 23 avril 2011

JANE AUSTEN : PERSUASION


Traduit par André Blamich (lu dans la version 10/18)
Mais j'adore cette couverture charmante qui se marie bien avec la vision que j'ai du dernier roman de Jane Austen
Persuasion est présenté comme étant le roman le plus sombre de Jane Austen.
"Il ne manquerait guère de sentir, pensait-elle, qu'un tempérament accessible à la persuasion pouvait être, parfois, aussi favorable au bonheur qu'un caractère très résolu."
Dès l'ouverture du roman, Jane Austen nous présente les personnages, en un mot elle plante le décor de la situation du roman. Je trouve qu'elle sait à merveille croquer ses personnages avec un talent tout à fait remarquable. Tout d'abord Sir Walter Eliott, baronnet, veuf, hautain est le père de trois filles, Elizabeth, Anne et Mary. Il est veuf et il mène un train de vie au dessus de ses moyen durant treize ans. Il doit quitter Kellynch, sa propriété. Sa fille aîné a pris la succession de sa mère. Elle et son père vont s'installer à Bath. La deuxième fille, Ann filleule de Lady Russell, est en quelques sorte le vilain petit canard de la famille. Sa marraine, Lady Russell est à la fois une fée et une formidable confidente pour Ann. Les nouveaux locataires de Kellynch sont l'amiral Croft, et le frère de sa femme n'est d'autre que Frederick Wentworth. Il y a huit ans, ce dernier avait déjà demandé la main d'Ann. Mais, il était alors sans fortune, Ann était jeune, elle avait seulement dix-ans. Son père n'approuvait pas du tout cette union. De son côté Frederick Wentworth en fut blessé et meurtri. À Uppercross, c'est là où habite Mary, la petite sœur d'Anne mariée à Charles Musgrove. Anne va vivre chez sa sœur. Elle retrouve la famille de son beau frère avec ses jeunes sœurs Louise et Henriette. Le capitaine Wentworth se joint à elle et à la belle famille de sa sœur Mary. Le capitaine est très gentleman avec Louise et Henriette. Anne en est un peu jalouse.
Avec qui Anne va se marier, est ce qu'elle va rencontrer l'homme de ses rêves ? Persuation est un conte comme le sont souvent les romans de Jane Austen, et celui ci ressemble à Cendrillon, est ce qu'Anne trouvera une chaussure à son pied ? J'aime beaucoup ce roman de Jane Austen, Anne est une personne touchante généreuse attentionnée à souhait. " Anne demanda des nouvelles du capitainte Benwick. Le visage de Mary s'assombrit aussitôt Charles se mit à rire." J'ai pris un énorme plaisir à lire ce dernier ouvrage de Jane Austen, car c'est à la fois un livre touchant et très attachant. Elle manie à merveille l'ironie en particulier dans ce roman me semble t-il. Billet sur ce roman de Jane Austen voir chez Wictoria

j'ai vu cet adaptation avec Sally Hawkins et Rupert Penry-Jones réalisé par Adrian Shergold
Je suis d'accord avec Wictoria pour trouver l'acteur qui joue Frederick Wentworth assez séduisant. Par contre je ne trouve pas Sally Hawkins n'est pas très jolie dans le rôle d'Anne Elliot, mais en même tant Jane Austen nous la décrit comme une jeune fille fanée (limite vieille fille) à la recherche de sa place dans la société. À la fin une fois qu'elle sera sûr de son amour avec le capitaine. Elle est à ce moment là plus lumineuse et donc elle a plus d'éclat c'est aussi simple que cela me semble t-il !
Et, j'ai trouvé cette adaptation tout à fait réussi tout simplement honnête avec l'œuvre. Adrian Shergold n'est pas James Ivory, ni Jane Canpion. En lisant le billet d'Isil je suis assez d'accord avec elle concernant la course d'Anne dans les rues de Bath et la chute, cela est assez grossier dans sa réalisation et prête à rire même !
Mais, malgré ce léger bémol j'ai aimé retrouvé l'ambiance anglo saxonne du XIXième siècle sa campagne, ses costumes raffinés très agréable à regarder. Au final c'est tout de même une adaptation tout à fait honorable, qui se regarde sans déplaisir.
Voir le billet de Georges et voir aussi ici
Challenge organisé par Alice (Jane is my Wonderland

8 commentaires:

Wictoria a dit…

un roman (et un film) avec lesquels je vis chaque jour !
(moi aussi j'ai trouvé complètement farfelue la course folle entre Camden Place et le logement de Fred, par contre la musique ajoutée à ce moment là, vibrante de tension, en harmonie avec le coeur palpitant arrive à en faire oublier l'incongruit" :)

Maribel a dit…

J'adore le roman! Mais j'ai beaucoup moins aimé l'adaptation... Je lui préfère celle de 95.

Sara a dit…

Alors moi, j'adore tout : le roman et l'adaptation. Concernant le film, j'ai trouvé les comédiens absolument parfaits !

Alice a dit…

Persuasion est mon roman préféré de Jane, il me bouleverse complètement! En revanche, j'attends toujours la bonne adaptation... La dernière est pas mal mais je n'aime pas Anne! Jane a beau dire que sa beauté s'est fânée, elle la décrit en premier lieu comme une jolie fille et dans toutes les adaptations ils s'acharnent à l'enlaidir!! Ca m'énerve!!!

Malice a dit…

@ Wictoria : Ah ! et bien ;-) :)
Concernant le film nous sommes bien d'accord !
@ Maribel, Sara : Très bien ;-)
@ Alice : Oui, je te comprends mais la meilleur adaptation c'est la tienne celle que tu te projète durant ta lecture !

Nanou a dit…

J'aime beaucoup ce roman de Jane Austen, autant qu'Orgueil et préjugés !
En ce qui concerne les adaptations, j'ai préféré celle avec Amanda Roots, qui me semble plus fidèle. Mais celle que tu cites est bien agréable à regarder.

Joelle a dit…

Je compte d'abord lire Raison et sentiments qui est dans ma PAL mais Persuasion risque de suivre rapidement après car c'est un des romans d'Austen qui me tentent bien !

Lou a dit…

J'ai bien aimé l'adaptation de 95 (rachetée cette semaine même si ce n'est pas ma préférée, mais elle est plus fidèle à l'oeuvre) : http://www.myloubook.com/archive/2009/11/02/persuasion-bbc-1995.html

J'ai également vu l'adaptation dont tu parles et que n'aime pas trop Isil. Je suis d'accord avec ses remarques sur les libertés prises avec le roman mais j'ai adoré l'esthétique du téléfilm et préféré les acteurs. Voici mon billet : http://www.myloubook.com/archive/2009/10/30/persuasion-itv-2007.html

J'ai beaucoup aimé le roman même si je n'ai toujours pas publié le billet écrit il y a maintenant près de deux ans... ceci dit contrairement à Wictoria qui a un énorme faible pour le capitaine Wentworth, mes affections austeniennes imaginaires sont ailleurs, comme tu le sais bien...