Pages

lundi 14 juin 2010

KATHERINE MOSBY : Sous le charme de Lillian Dawes



Traduction Cécile Arnaud

Dans les années 50, deux frères orphelins sont issus de la haute société new-yorkaise. Gabriel le plus jeune dix-sept ans vient d'être renvoyé de son pensionnat, car il a été surpris entrain de fumé un cigare dans une chapelle.
L'autre frère Spencer dix ans plus âgé que Gabriel lui rêve de devenir écrivain.
Gabriel fera connaissance de la mystérieuse Lilian Dawes qui possède d'autres identités Diana Leswell ou Willa Daniels.
" C'était un signe, tout comme l'apparition de Lillian Dawes dans le journal avait marqué le début de quelque chose dont je ne savais pas déchiffrer le présage."
Et bien, je dois dire que ce livre fut une cruelle déception. Je l'aurai certainement je pense apprécié quelques années auparavant.
Il se trouve que nos lectures façonnent notre goût et regard sur un ouvrage.
Mais là je suis déçue à mes yeux une certaine mayonnaise ne prend pas, un avis qui n'engage que moi.
Une lecture extrêmement décevante mais qui n'engage que moi. La couverture glamour du roman est pourtant séduisante. Mais, l'histoire a un goût de déjà vu le point faible de ce roman selon moi est dans le style que j'ai trouvé chichiteux. Au final je n'ai pas pris de plaisir à lire ce roman, je l'ai trouvé ennuyeux ! Dommage il avait tout pour me plaire au départ car j'adore les romans initiatiques.

Voir chez Lily qui elle a complètement craqué pour ce roman !
Enregistrer un commentaire