Pages

dimanche 6 juin 2010

ALAN BENNETT : La Reine des lectrices

Traduit par Pierre Ménard


Il fait parti des livres aussi très lu dans la blogosphère et je dois dire que je n'ai jamais été très tenté. Mais je ne sais si c'est par une envie de me démarquer mais je ne suis pas très friande et souvent déçue par les livres qui font l' unanimités. Voilà j'ai reçu une proposition de la part des éditions Folio alors je me suis dit et bien pourquoi pas voyons ...

Alan Bennett je connais l'auteur de nom et il me semble que c'est un auteur réputé pour son humour british. Ces pièces sont souvent jouées au Théâtre du Rond Point.
De quoi est il question dans ce très court roman ? De la Reine, en personne qui est soudainement se passionne pour la littérature essentiellement anglo-saxonne. L'on trouve dans ce court roman des réflexion intéressante concernant le rapport que l'on a à la lecture. Par exemple, pour la reine les livres sont tout sauf un passe temps contrairement à Norman qui lui lit pour son plaisir non pour accroître ses connaissances . "- Un passe-temps ? dit la reine. Les livres sont tout sauf un passe-temps. Ils sont là pour vous parler d'autres vies, d'autres mondes. Loin de vouloir passer le temps, sir Kevin, j'aimerai au contraire en avoir davantage à ma disposition. Si j'avais envie de passer le temps, j'irai en Nouvelle-Zélande." Et, c'est exact. Elle dit aussi la chose suivante :
" Je perçois la littérature comme une immense contrée, inscrivit-elle un jour : je me suis mise en route vers ses confins les plus extrêmes, en sachant que je ne les atteindrai jamais."Je n'ai pas été vraiment sous le charme de ce petit roman, je n'ai pas été sensible à cet humour qui est surement plus subtil en VO ? Peut-être ! Dommage, il faut dire que je m'attendais peut-être à mieux ! Ce livre ne m'a vraiment pas enthousiasmé, déception.

9 commentaires:

Alicia a dit…

J'aurais dû attendre qu'il sorte en livre de poche x) Je dois avouer que je l'ai quasiment oublié depuis que je l'ai lu il y a de ça 2 mois. J'avais été un peu déçue aussi.

Wictoria a dit…

je l'ai aperçu en libraire, je ne savais pas de quoi cela parlait, je suis donc satisfaite, malgré ce que tu en dis, ce livre m'intrigue, je partage cette idée d'une littérature comme un monde à part, qui permet un voyage toujours surprenant et impossible à prévoir...d'avance.
Bon dimanche Malice !

saxaoul a dit…

Je l'ai lu à sa sortie et certains passages m'ont fait beaucoup rire même si, c'est vrai, ce n'est pas le livre du siècle ! Un avis totalement différent du tien donc!

Joelle a dit…

Comme Saxaoul, j'ai souvent souri lors de cette lecture mais il ne restera pas dans mes annales ! C'était juste un bon moment et je dois que je n'en attendais rien d'autre ;)

Theoma a dit…

Mince alors ! Je me réjouissais...

Malice a dit…

@ Alicia : Et bien cela me réconforte !
@Wictoria : Je t'ai répondu !
@ Saxaoul& Joëlle : oui je comprends ;-)
@ Theoma : Fait toi t'as propre opinion ;-)

Midola a dit…

Je me suis beaucoup amusée à la lecture de ce roman. Tout au long de ma lecture, je me suis représentée la Reine d'Angleterre dans les scènes les plus cocasses.

Malice a dit…

Midola : Oui, je comprends ce livre est tout de même très léger ;-)

Nanne a dit…

Depuis le temps que je dis vouloir lire ce très court roman, je vais attendre encore un peu avant de l'entreprendre. J'ai lu tellement de billets positifs, d'autres plus mitigés que je vais laisser passer un peu de temps pour le lire objectivement ! Pas un grand livre, certainement, mais avec un certain humour ...