Pages

dimanche 12 juillet 2009

DOMINIQUE FORTIER : Du bon usage des étoiles


En mai 1845, les navires Terror et Erebus, sous le commandement de Sir John Franklin , un explorateur britannique, quitte l'Angleterre, pour découvrir le fameux passage du Nord-Ouest. Francis Crozier est le commandant du Terror, l'adjoint de Franklin. C'est lui le personnage central de ce roman , personnage romanesque peu connu, il est tout le contraire de Franklin. Il est un des rares hommes de l'équipage à s'intéresser à l'autre aux esquimaux, considéré comme des sauvages. "Les Esquimaux ont établi leur campement à proximité des navires, par curiosité, peut-être, ou bien par intérêt, soit qu'ils croient que ces énormes créatures de bois sauront les défendre en cas d'attaque, soit qu'ils attendent de nouveaux présents de notre part ayant fort goûté les casquettes, boutons, ustensiles et autres colifichets que nous leur avons offerts. La plus jeune des femmes a fixé à une lanière de cuir qu'elle porte au cou la cuiller d'étain qu'on lui a donné et qu'elle arbore comme le plus précieux des bijoux. Ces gens sont extrêmement pacifiques, ils sourient continuellement, même quand nos hommes s'efforcent de les faire tourner en bourrique." L'intérêt , force du roman ne vient pas tant par son contenu, encore moins par la grande Histoire (méconnu par les francophones, très connu des québécois anglophones) mais par sa structure.Francis Crozier est un homme remplit d'angoisse, il tient son journal, cela permet de suivre l'expédition au jour le jour. Sir John aussi pour lui c'est un document précieux, qui est très différent de son second plus froid, il ressemble plus à un journal de bord qu' à un journal intime. Ces deux hommes ont un tempérament très différent et cela ce retrouve dans leur journal respectif. J'ai été touché par FrancisCrozier, personnage romanesque amoureux de la belle Sophia la nièce de Franklin.
À Londres, la vie de Lady Jane (un magnifique personnage d'une femme intelligente et fine pour son époque) est futile, l'opulence sont là elle la passe en compagnie de sa nièce pourrait être la fille qu'elle n'a pas eu. Donc, nous avons, deux histoires en parallèle dans cette époque victorienne, d'un côté une histoire virile et scientifique des hommes entre eux rongé par le doute et de l'autre ces dames entre elles papotages et frivolités. Deux univers à l'opposé, qui donne une couleur originale à ce roman, mais l'angoisse ronge ces hommes et ces femmes. Dans ce livre j'aime beaucoup tous les passages concernant la description du thé. Le thé tient une grande place dans ce roman. L'écriture de ce livre est tout en émotion, fine sensible un régal envoûtant.
C'est un livre attachant, mystérieux polyphonique, il se dégage une très belle atmosphère de récit de voyage et de l'exploration d'une époque , avec une touche d'humour et une poésie très présente.
Et le roman est enrichi de petits textes comme un extrait d'une pièce de théâtre, une recette de cuisine ...
Un excellent roman envoutant, lumineux, en un mot superbe ! J'ai adoré, une grande réussite pour un premier roman. Écouter là sur Radio Canada ici .

5 commentaires:

Cecile a dit…

Après avoir vu beaucoup d'avis, tu confirmes que je dois absolument lire ce livre. J'aime beaucoup les livres sur les expéditions dans les pôles.

Karine :) a dit…

Il est dans ma pile, celui-là. Ne reste plus qu'à l'ouvrir. Des avis récents m'avaient enlevé le goût mais ça commence à revenir!

Marie a dit…

Ce beau billet me donne vraiment envie de découvrir ce livre !

Lou a dit…

Tu as fait un très beau billet ! Je compte le lire bientôt, et je vais profiter du ralentissement de l'activité sur mon blog cet été pour me faire plaisir et savourer tranquillement quelques romans dont celui-ci, acheté en ta compagnie.

Malice a dit…

@ Cécile : Oui c'est un livre je trouve tout à fait remarquable ;-)
@ Karine :) : Je pense mais j'en suis sûr tu adoras ce livre il n'y a aucun doute là dessus je pense ;-)
@ Marie : J'en suis ravie :)
@ Lou : Merci ! Et oui je l'ai lu plutôt que je ne le pensais ;-) Oui tu as bien compris c'est un livre qui se savoure :) tout a fait !