Pages

jeudi 11 décembre 2008

ANNE BRONTË : Agnès Grey

Livre lu dans l'édition La Pochothèque : Livre de Poche
Traduction de Ch. Romey et A Rolet

Agnès Grey, fille de pasteur de condition modeste mais choyée devient gouvernante pour les besoins de sa famille. Hélas, elle n'aura pas de chance est elle sera gouvernante dans des familles odieuses, et en particulier Melle Rosalie Murray ! Heureusement le destin d'Agnès se fera sous de meilleurs hospice.
J'ai beaucoup aimé le chapitre : La Plage, car description sauvage de la mer déchaînée se marie bien avec l'ambiance du récit.
" Rafraîchie, ravie, revigorée,je m'avançai, oubliant tous mes soucis, avec l'impression que des ailes me poussaient aux pieds, que j'aurais pu parcourir au moins quarante milles sans fatigue ; j'éprouvais une joie de vivre qui m'était restée totalement inconnue depuis ma prime jeunesse"

Thème de ce roman est l'éducation puritaine au XIX ème siècle et aussi les différentes classes sociales sont présentés dans une Angleterre victorienne. Aussi la religion chrétienne anglicane est présente puisqu'Agnès comme Anne est fille de pasteur.En lisant ce roman peu connu nous pensons bien sûr à Jane Eyre de sa sœur Charlotte mais ce roman n'a pas la même dimension flamboyante. Et Clarabel relève le rapprochement avec Jane Austen, je suis assez d'accord avec elle. Ce roman est une très belle curiosité sur l'époque victorienne, une belle découverte très réussie.


Enregistrer un commentaire