Pages

samedi 6 décembre 2008

HENRY JAMES : Une vie à Londres

Traduction par Jean Pavans

- Vous pouvez croire ce que vous voulez ; mais j'aimerai que vous montriez un peu moins vos sentiments dans vos yeux. On dirait ceux d'une pauvre veuve avec quinze enfants. Quand j'étais jeune, je m'arrangeais pour avoir l'air heureuse en tout circonstance ; et je suis sûre que j'en avais l'air."

L'importance chez les anglais de l'apparence surtout en société ne jamais se plaindre surtout pas "Never explain, never complain" c'est bien connu ! Confrontation entre une Amérique pure et innocente et une Europe raffinée fascinante mais dépravée.
Laura Wing est une jeune américaine, elle est recueillie par sa soeur aînée Selina, mariée à un riche gentleman londonien, Lionel Berrington. Selina a tout pour être heureuse: un mari, deux enfants, une magnifique maison, une vie bien remplie etc ... Tout oppose ces deux femmes , Laura est sérieuse alors que Sélina est libertine.
Laura décèle des failles dans ce bonheur idyllique. Laura et Lionel Berrington sont rarement ensemble. Ils mènent leur vie chacun de leur côté, ils sont indépendant l'un de l'autre . Laura découvre que Selina a une liaison avec un autre homme. Et je vous laisse découvrir la suite ...
Deux passages clés de ce roman, la visite dans le musée situé dans une partie éloignée de Londres, qu'effectue Laura en compagnie d' un jeune américain en visite en Angleterre. Et le passage à l'opéra, on se montre le théâtre est à la fois sur la scène et dans la salle. Donc, la structure de ce court roman ma fait penser à une pièce de théâtre et en particulier à Marivaux. Henri James est le peintre d'une société où des scandales. Il a vécu à Londres à partir de 1878.

Livre lu par Lou

Ce n'est pas le premier livre lu de cet auteur auparavant j'ai lu Tour d'écrou et les Ambassadeurs bien avant la création de mon blog.
Enregistrer un commentaire