Pages

lundi 6 août 2007

TRUMAN CAPOTE : Nouvelles


Un été Indien (1946)

C'est un très court roman 50 pages dense c'est une longue nouvelle.
C'est un récit le thème central est la famille.
Le jeune Bobby va devoir quitter la ferme familiale et à grand regret ses grand-parents.
Il y a une grande complicité entre lui et son grand-père. J'ai aimé cette complicité . C'est un récit d'une très grande tendresse, et la tristesse est présente puisque Bobby s'inquiète pour sa grand-mère.
Tension entre ses parents, des milliers de questions dans la tête de Bobby. Il souhaiterait connaître le secret de son grand père. Le départ est précipité, cette séparation est nécessaire pour le bien être de Bobby, même si c'est un déchirement. Truman Capote veut montrer que de rompre avec les siens et difficile mais cette coupure permet de grandir.

Intéressant, court intense et triste bien sûr, mais cela reste un beau récit remplit d'émotion et de tendresse. C'est Bobby le narrateur et avec beaucoup de finesse, il décrit son entourage et son ressenti envers les siens. C'est un tout premier écrit de Truman Capote, avec surement beaucoup de lui.
"Éclatant de bonheur et si fier de grand-père, je me roulerais par terre, incapable de me contenir. Je filerais à travers les champs en criant à plein poumons, "Plus question de partir ! On peut rester avec grand-père et grand-mère. On ne va pas se séparer. On va pouvoir rester ensemble !" Et je reviendrais sur mes pas toujours à toute allure ; je passerais devant la maison et foncerais jusqu'au ruisseau."


Un souvenir de Noël (1962)

Là, aussi c'est écrit dans le même registre, autour de l'enfance dans les années 20 en Alabama.
Buddy 7 ans et sa tante son amie de soixante ans (sûrement Sook) ont l'idée de confectionner des cakes pour Noël mais ils sont sans le sous. Et après la complicité entre l'enfant et son grand-père là c'est avec sa tante qu'elle aura lieu.
"Citrons et gingembre, vanille et raisins, écorces d'oranges, et écorces d'arbres, ananas en boîte et noix de pécan, whisky. C'est bien simple, il faudrait un poney pour amener le landau à la maison."Pour avoir le whisky cela ne va pas être simple et ils vont rendre visite à Haha au vieil indien pour savoir si il peut en avoir. Ils sont pauvres ils possède très peu d'argent.
Ces cakes seront offert pour des amis et à des personnes très importante comme le Président Roosevelt entre autre. Puis pour Noël, il faut un sapin, passage cocasse pour choisir un sapin dans la forêt. " " J'ai l'impression que ta main était beaucoup plus petite. Je crois bien que je déteste l'idée que tu grandis. Quand tu seras grand, est ce que nous serons encore des amis ? ""
Puis Buddy s'était le surnom d'un autre enfant qui avait aussi 7 ans " Elle m'appelle Buddy en souvenir d'un petit garçon qui fut autrefois son meilleur ami. Cet autre Buddy est mort en 1880 quand elle était encore une enfant. Elle est restée une enfant"
Ce court récit est assez étrange. Mais j'ai apprécié cette tristesse, mélancolique. C'est à la fois un conte une fantaisie, amusant et triste à la fois. Mais il est intéressant de voir que ces deux nouvelles ont des points commun avec quelques années entre les deux. Buddy et Bobby sont les surnoms de Truman Capote enfant, élevé par sa tante chérie Sook.

5 commentaires:

BelleSahi a dit…

J'aime beaucoup la couverture du premier et son thème me fait très envie. Je le note !

Katell Bouali a dit…

Malice, si jamais personne ne s'est inscrit pour ce livre voyageur, je suis preneuse pour prendre le relais. Les commentaires de Flo et Bluegrey m'intriguent et tu me donnes envie de le lire!

Katell Bouali a dit…

oups, mon adresse courriel est sur mon blog ;-). Je peux t'envoyer mon adresse postale par courriel.

Malice a dit…

Bonjour les Miss.
le livre voyageur est partie chez Maijo ensuite la suivante c'est Florinette.
Alors Bellesahi si tu es intéressée par ce livre voir avec Florinette ou avec Flo je pense pour la fin du mois d'août ou début septembre.
Voilà les filles. C'est un petit roman une longue nouvelle très intéressante ...

Flo a dit…

J'ai l'impression que tu as plus accroché que moi et je m'en réjouie.

Bellesahi et Katell, comme vous l'a dit Alice, si vous souhaitez recevoir le livre, merci de me le confirmer par mail ou sur l'article concerné sur mon blog afin que je prévienne Florinette sachant que le livre est encore chez Maijo.

Alice, j'espère que nous aurons l'occasion de discuter une prochaine fois car tu as fait partie de ceux avec lesquels je n'ai quasiment pas échangé et je le regrette !