Pages

jeudi 11 octobre 2007

IRÈNE NÉMIROVSKY : Le Bal


Rapport Mère/fille dans les années 20. 
Des nouveaux riches ont l'intention de donner un bal dans leur appartement parisien.
Ils ont une fille de quatorze ans Antoinette. M.Alfred Kampf est un juif banquier. Mme Rosine Kampf est une horrible femme, remplit de vanité, elle est d'une grande cruauté envers sa fille.
Antoinette, la pauvre enfant n'aura pas le droit d'assister à ce bal, pourtant elle en meure d'envie normal à quatorze ans une réception comme celle là donne à rêver.
Évidement, pour ce Bal, les Kampf ont donné dans la luxure l'étalage de l'argent.
Ce court roman qui s'apparente à une longue nouvelle est écrit du point de vue d'Antoinette, c'est d'une grande férocité. Elle va évoquer ses sentiments, son ressenti face à sa mère . L'écriture d'Irène Némirovski est formidable car elle s'est crée un climat de tension. 
Est ce que ce fameux bal aura lieu ou pas ?
Nous lecteur nous connaissons la réponse, ainsi que la vengeance terrible d'Antoinette (magnifique passage d'ailleurs, description de la vengeance, et du vertige).

Une adaptation au cinéma en a été faite dans les années 30 avec la magnifique débutante de l'époque Danielle Darrieux.
Enregistrer un commentaire