Pages

mercredi 29 août 2018

YASUSHI INOUÉ : Une voix dans la nuit

Coup de coeur !!!!

Traduction Catherine Ancelot

"-Il s'agit de mettre au monde une vie qui a droit au plus grand respect." " Comment chanter la vie quand on n'éprouve plus ni chagrin ni regret en face des morts ? Considérer la mort avec désinvolture ou traiter la vie à la légère, c'est tout comme." 

Kyôshirô, un retraité paisible, est féru d'ouvrages littéraires anciens, sa bibliothèque est reconnue par ses pairs. Il se rend à Tokyo où il loge chez un de ses deux fils marié et père d'une petite fille de deux ans et demi, Sayuri, de là il pourra se rendre dans un grand magasin où une vente de textes anciens est organisée, vente courue par les professionnels et les passionnés comme Kyôshirô. Cette fois, ce ne sont pas des livres anciens qu'il achète mais une paire de chaussons rouge pour sa petite-fille. Peu habitué à la circulation dense de Tokyo, il laisse tomber les chaussons et en voulant les ramasser il se fait renverser par une voiture. Il sort de l'hôpital après cinq jours, réside chez son fils qui remarque que son père est très perturbé depuis le choc de l'accident. Kyôshirô s'enfuit en emmenant Sayuri et, avec une jeune fille et un chauffeur de taxi ils vont sillonner le Japon ... Kyôshirô fuit ses démons imaginaires que sont la modernité et l'agitation des humains, il vit cette errance, fuite de la civilisation, en reconnaissant les lieux à l'évocation de poèmes écrits dans le Manyô-shû. 

Ce roman traînait dans ma bibliothèque,j'ai été ébloui par cette lecture magnifique,  même si je connaissais déjà l'écriture d'Inoué. Mais cela faisait une éternité que je n'avais pas lu un si beau roman. Un roman qui respire la vie ! 
.

Enregistrer un commentaire