Pages

vendredi 24 avril 2009

ELIZABETH VON ARNIM : Avril enchanté



© Alice Théaudière

Traduit par François Dupuigrenet Desroussilles

Nous sommes dans les années 20, deux jeunes femmes Mrs. Wilkins et Mrs. Arbuthnot, décident de répondre à une petite annonce du Times proposant un château à louer pour le mois d'avril en Italie bord de mer. En cachette de leurs maris, elles cassent leurs tirelires et trouvent deux autres partenaires pour partager les frais du séjour : l'aristocratique et très belle Lady Caroline Dester, qui veut fuir ses trop nombreux soupirants, et la vieille Mrs. Fisher, à la recherche d'un lieu paisible.
" Malheureusement elle était bien pauvre, ne possédant au monde que quatre-vingt dix livres mises de côté année après année en économisant sur l'argent de ses vêtements. C'est à la suggestion de son mari qu'elle avait rassemblé cette somme qui devait lui servir de "poire pour la soif". ( j'aime beaucoup cette expression je la trouve très amusante, originale, rigolote comme tout).
Ah ! Mrs Fisher, c'est la plus âgée des quatre, un sacré numéro celle là , la scène avec les macaronis un passage hilarant d'anthologie : " Malheureusement Mrs Fisher n'avait jamais aimé les pâtes, surtout pas ces longs macaronis en forme de vers de terre qui étaient beaucoup trop difficiles à manger."
Elizabeth Von Arnim insiste bien sur la beauté de l'Italie et sa nature luxuriante s'harmonise avec la passion amoureuse. J'ai aimé le côté vaudeville qui se dégage de cette lecture qui se termine par un charmant happy end ! Ce livre est un enchantement de fraîcheur, surtout et avant tout d'humour ! "Dieu, son Mari, sa Maison et ses Devoirs étaient les quatre points cardinaux de l'univers de Mrs Arbuthnot."
Livre rafraîchissant accompagné d'une écriture très agréable toute en finesse humoristique très british.


Elle est née le 31 août 1866 à Sydney, Australie - 9 février 1941 à Charleston, États-Unis. Bien qu'elle soit née en Australie, elle est avant tout d'origine anglo-saxone. À l'âge de trois ans, elle vit avec ses parents à Londres. C' est une romancière anglaise, elle est la cousine de Katherine Mansfield. En 1889, alors qu'elle et son père sont en Italie, elle rencontre le Comte Henning August von Arnim-Schlagenthin, un aristocrate prussien. Elle l'épouse à Londres un an plus tard et ils s'installent à Berlin. Elle est mère de cinq enfants quatre filles et un garçon, et leurs précepteur son E.M Forster ou Hugh Walpole. 
L'œuvre d'Elizabeth von Arnim est très largement autobiographique. 






13 commentaires:

Lilly a dit…

J'ai adoré "Vera" du même auteur, et celui-ci est dans ma bibliothèque. J'ai très envie de le lire, et ta photo est tellement jolie !

Edelwe a dit…

Noté aussi!

Karine :) a dit…

C'est une auteure que je souhaite découvrir, suite à plusieurs billets enthousiastes... malheureusement, pas facile à trouver!!

Katell a dit…

j'ai vu le film (en allemand sous-titré en français)....un vrai régal!

Maribel a dit…

Ça me rappelle qu'il faudrait que je découvre Vera de la même auteure.

Malice a dit…

@ Lilly : Oui, j'ai vu que tu avais lu Vera. Merci pour le compliment concernant la photo. Il faut dire que la couverture du livre 10/18 est pas top ;-) J'ai pensé à toi en lisant ce livre d'ailleurs.
@ Edelwe : Oui tu peux noté ce livre est vraiment un enchantement, très printanier, c'est une agréable lecture.
@Karine :) Oui, tu as raison c'est un livre, elle est peu connu me semble t-il et donc ses livres ont ne les trouve pas facilement c'est dommage ;-)
@ Katell : je serai bien tentée pour voir une version cinématographique de ce film !
@ Maribel : Vera un livre à lire surement ;-)

chiffonnette a dit…

Je viens tout juste de le commencer! Je reviendrai lire ton avis!

Lou a dit…

Je veux la lire depuis au moins deux ans ! Enfin j'ai plein de jolis projets de lecture pour le mois à venir, un peu dans cet esprit-là... :)

lily a dit…

Je l'ai lu et beaucoup aimé il y a pas mal d'années (avec quelques autres de ses romans), ces livres sont vraiment des petits moments de bonheur tout à fait délicieux.
Tu as raison Alice, on ne la relit pas assez !!

Cryssilda a dit…

C'est fou! J'ai lu ce livre mais je n'en ai aucun souvenir!

Malice a dit…

@ Chiffonette :Je guette ton billet !
@ Lou : D'accord
@Lily : bonheur délicieux oui c'est cela !
@Cryssilda : Et bien c'est dommage cela reste un excellent petit livre léger comme une bulle de savon ;-)

Titine a dit…

J'ai adoré lire "Avril enchanté", c'est délicieux et lumineux. Je me voyais bien à la place des personnages dans cette grande maison en Italie...le rêve! POur te dire à quel point j'ai aimé, j'ai vu les deux versions cinématographiques!!!

maggie a dit…

Un auteur que je veux absolument découvrir !