Pages

jeudi 30 juin 2011

TRACY CHEVALIER : Le récital des anges


© Alice Théaudière

Traduit par Marie-Odile Fortier-Masek

L'histoire se déroule à Londres en 1901, au mois de janvier, il fait très froid et la reine Victoria vient de mourir. Par tradition, les familles se rendent au cimetière. " Tous ceux que nous avons croisés en nous rendant au cimetière étaient en noir" La famille Coleman a une fille Maud, elle va se lier d'amitié avec Lavinia, elles ont toutes les deux le même âge. Lavina Waterhouse est issue d'une famille traditionnelle victorienne, alors que la famille de Maud aspire à plus de liberté. Elles font connaissance de Simon le fils du fossoyeur. Les deux familles les Coleman et Waterhouse sont différentes, elles n'ont rien en commun.

" Toutefois pour le moment, rien n'a changé nous étions censés nous rassembler au cimetière pour y jouer les éplorés, Dieu sait pourtant qu'aucun membre de la famille royale n'y est enterré et que la reine n'y reposera pas davantage."
Le cimetière, véritable cœur du roman, Lavina et Maud s'y retrouve souvent. La mère de Maud , Kitty Coleman est une femme mélancolique, elle a goût à rien puis elle s'en gage dans la cause des suffragettes. À partir de là le roman bascule et devient plus intéressant. J'ai trouvé que ce roman trouvait t son souffle et son ampleur à ce moment là quand il est question des suffragettes. Ces femmes qui désirent que leur voix compte pour pouvoir voter. C'est une histoire à plusieurs voix, la même situation est présenté de différents points de vue. Ce roman de Tracy Chevalier m'a un peu déçu par rapport aux deux autres lus.
Un billet ici avec lequel je partage l'avis
© Alice Théaudière

Enregistrer un commentaire