Pages

jeudi 14 avril 2011

FRED UHLMAN : L'ami retrouvé


Traduit par Léo Lack

Livre lu adolescente. Puis il y a très peu, j'ai assisté à une conférence autour de l'amitié, et ce livre a été cité. La personne qui animait cette conférence a évoqué ce roman avec beaucoup d'émotion, cela ma permis de constater que mon souvenir de ce livre était très fort dans ma mémoire. J'en avais presque les larmes aux yeux. Et, au final j'ai eu très envie de rentrer à nouveau dans ce court roman.
" Jusqu'à son arrivée, j'avais été sans ami. Il n'y avait pas, dans ma classe, un seul garçon qui répondit à mon romanesque idéal de l'amitié, pas un seul que que j'admirais réellement, pour qui j'aurais volontiers donné ma vie et qui eût compris mon exigence d'une confiance, d'une abnégation et d'un loyalisme absolus."
L'histoire se passe en Allemagne dans les années 30, Hans rencontre Conrad. Ils vont devenir amis mais tous les séparent un grand contraste entre les deux garçons. Une grande admiration entre les deux jeunes adolescents est présente. Hans doute de son amitié avec Conrad c'est très bien montré de la par de Fred Ulhman, avec une grande finesse. J'ai apprécié toutes les questions concernant la monté du nazisme en Allemagne surtout en ce qui concerne Hans.
" Ainsi se passaient les jours et les mois sans que rien ne troublât notre amitié. Hors de notre cercle magique venaient des rumeurs de perturbations politiques, mais le foyer d'agitation en était éloigné : il se trouvait à Berlin, où, signalait-on, des conflits éclataient entre nazis et communistes."Il est juif et que va t-il se passer , comment va basculer son pays Allemagne dans l'horreur. C'est une histoire assez cruelle et poignante, sur l'amitié mais aussi sur la famille.
Mon émotion d'adolescente est bien intacte c'est vraiment un livre superbe. C'est plus un récit qu'un roman d'ailleurs comme le souligne bien Arthur Koestler, il a raison aussi de souligner le côté musical du roman.


Un très grand livre assez court qui se lire très facilement mais qu'elle force. Un livre renversant ! Il se rapproche de " l'inconnu à cette adresse" de Kressman Taylor
© L'enfant au gilet rouge de Cézane
reproduction de ce tableaux dans la chambre de Hans.

5 commentaires:

In Cold Blog a dit…

Je l'ai lu il y a un bon moment. Ton rapprochement avec Inconnu à cette adresse est très pertinent. Sais-tu qu'il y a une suite à ce roman, La lettre de Conrad ?

Leiloona a dit…

Lu au collège, des collègues le donnent aussi à lire, mais il faudrait que je le relise pour me souvenir de cette lecture lointaine ...

Karine:) a dit…

Je l'ai beaucoup aimé ce roman. Je n'ai pas lu le Kressman Taylor par contre... il paraît qu'il est tout aussi bien.

Malice a dit…

@ ICB : Merci, non je ne connais pas la suite "la lettre de Conrad" mais merci de me l'avoir signalé.
@ Leiloona : Oui je trouve que c'est une excellente idée de faire étudier ce roman. Il est en plus mais d'une grande richesse aussi c'est tout son intéret ;-)
@ Karine : Oui le Kressman Taylor est aussi fort et prenant !

Bénédicte a dit…

Je l'ai et il faut que je le lise à la suite de mes enfants qui l'ont bien apprécié