Pages

lundi 10 novembre 2014

BENJAMIN WOOD : Le complexe d'Eden Bellwether

Rentrée littéraire 2014 - 1er roman

Traduit par Renaud Morin.


Oscar Lowe n’est pas étudiant, il travaille à Cerdarbrook, comme aide soignant, dans une maison de retraite. Un jour, Oscar se trouve attiré par la puissance de l’orgue et des chants provenant d’une chapelle.  Dans l’assemblée, il fait connaissance d' une jeune femme  Iris Bellwether, étudiante en médecine, elle  n’est autre que la sœur de l’organiste virtuose, Eden Bellwether, dont la passion exclusive pour la musique baroque s’accompagne d’étranges conceptions sur son usage hypnotique… Entre Oscar et Iris va naître une belle histoire d'amour. Ces deux personnages du roman sont très touchants et attachants
Bientôt intégré au petit groupe qui gravite autour d’Eden et d'Iris. Ces deux dernier sont étudiants en médecine. Oscar se trouve  de plus en plus perturbé par ce qui se trame dans la chapelle des Bellwether.  Oscar  va faire la connaissance  de Herbert Crest, spécialiste incontesté des troubles de la personnalité. Eden est convaincu de pouvoir guérir grâce à la musique de son orgue, d'avoir des pouvoirs quasi-divins.  Personnage très complexe qu'est Eden, il est peut-être bien un pervers narcissique. 

J'ai apprécié la référence  faite par Oscar et Iris à Ted Hughues et Sylvia Plath deux immenses écrivains. Je me suis régalé à la lecture de ce roman que j'ai trouvé captivant
Un premier roman anglais magistral, un grand bonheur de lecture !

Livre lu dans le cadre des Matchs de la rentrée littéraire







1 commentaire:

DF a dit…

Ce roman fait fureur sur les blogs! Je vais m'y mettre un de ces jours.