Pages

vendredi 18 avril 2014

HILLEL HALKIN : Melisande ! Que sont les rêves ?

Traduction de l'américain par Michèle Hechter revue par l'auteur

« Mélisande ! Que sont les rêves ?
Qu’est la mort ? Chimère.
La vérité appartient à l’amour seul,
Et, beauté éternelle, je t’aime ».

Voilà une magnifique histoire d'amour, d'un triangle amoureux.
 A New York, durant les années 50, Ricky,  Howard et Mélisande se sont rencontrés au club du journal du lycée "helicon".  Ricky songe à une autre vie, solitaire et sans attache matérielle. Il prend l’habitude de disparaître plusieurs semaines à sillonner les états d’Amérique, puis prend la décision de faire un voyage initiatique en Inde. 
Entre temps, son amitié avec Mellie s’est transformée en histoire d’amour. Elle fait une thèse sur Keats.Ricky passe des heures à prier et se purifier, à la recherche de la paix intérieure.  "Il est obsédé par ses histoire de tantras. L'appartement est bourré de statues et mandalas devant lesquels il reste assis pendant des heures." " Il médite. Il psalmodie joue des instruments tibétains bizarres. C'est flippant." Mellie est enceinte de Ricky, mais elle ne désire pas  garder l'enfant. Mellie et Hoo deviennent amants, se marient, terminent leur études, ils ont des projets. Au fil des années, le désir d’enfant pour la Mellie est très important. Or, son ventre reste stérile, c'est une femme complexe qui a peur d'avoir un enfant et encore plus d'en adopter un. "Melisande était une comtesse mariée à un croisé, un seigneur. Geoffroy était un troubadour français qui a été tellement frappé par les description de sa beauté qu'il a quitté la France pour la voir de ses yeux. Il est tombé malade à bord du navire qui le transportait, et il est arrivé à Tripoli au seuil de la mort. Melisande a appris qu'un poète mourant murmurait son nom et s'est hâtée de se rendre à son chevet. Elle a immédiatement eu le coup de foudre, et il est mort dans ses bras" Ce prénom vient d'un poème de Heine " Geoffroy Rudel und Melisande von Tripoli"Geoffroy et Melisande sont des personnages d'une tapisserie. Mellie va apprendre et aura un métier à tisser. 
Ce livre est un très beau roman d’amour, construit comme une confession magnifique, romanesque. Durant ma lecture,  j'ai pensé à l'amour courtois, j'ai apprécié les  référence aux contes.  A la lecture de ce roman, j'ai fait un rapprochement avec le roman de Jeffrey Eugenides lu l'année dernière " Le roman du mariage"Une très belle découverte ce roman, une jolie surprise. 


Aucun commentaire: