Pages

jeudi 4 juillet 2013

HERMAN MELVILLE : Bartleby le scribe

Traduit par Pierre Leyris

L'histoire se passe à New York, le narrateur est un homme loi, d'un certain âge,  à Wall Street. Il a trois employés dans son étude : Lagrinche, Dindon, et le jeune Gingembre. 
Mais ses activités croissent, il doit donc engager quelqu’un et décide de passer une annonce.
 Bartleby y répond et est engagé comme scribe. Il recopie et collationne des textes toute la journée. Il est très obéissant et travailleur mais petit à petit il refuse de travailler et répond à son employeur :  
« je ne préfèrerais pas »
: « I would prefer not to »

 Son employeur décide donc de le renvoyer et lui laisse six jours mais quand arrive le dernier, il est encore là. Curieux personnage que ce Bartleby, un homme solitaire qui ne veut absolument pas travailler et qui refuse poliment  tout ce que lui propose le narrateur. Cette nouvelle possède une 'ambiance étrange et très surannée, beaucoup de mélancolie. En un mot un livre assez étonnant !!!

5 commentaires:

Eeguab a dit…

Ce livre est vraiment une curiosité et je crois que l'on a tous un peu rêvé d'être un jour Bartleby.

Karine:) a dit…

Oh my... il m'énerverait TELLEMENT! Je n'ai jamais passé les premières pages!

Malice a dit…

@ Eeguab : Oui ! c'est exact
@ Karine :) : Oui je comprends tout à fait ;-) moi aussi par moment mais je trouve ce texte intéressant ... Voir même fascinant !

GANGOUEUS a dit…

Curieux, en effet !

dasola a dit…

Rebonsoir, j'aime beaucoup ce texte que j'ai la chance d'entendre sur une scène à Paris par Daniel Pennac. Un très bon moment. Bonne soirée.