Pages

samedi 13 avril 2013

ARNAUD CATHRINE : Nos vies romancées




Est un exercice d'admiration qu'Arnaud Catherine a pour certains auteur. Il dresse la vie des auteurs qui lui sont chers. Il avait envie d'entrer dans les livres, et puis très envie aussi de dire sur les livres qu'il aime. A cet exercice d'admiration il évoque aussi la parole autobiographique. En un mot il a voulu évoquer ses livres de chevet. 

Carson McCullers
Frankie Addams

 Il a découvert ce roman quand il a emménagé à Paris en 1992. Il s'est d'abord plongé dans " La Ballade du café triste" grâce à un devoir d'anglais. Ensuite il a lu "Le cœur est un chasseur solitaire" et " Frankie Addams" roman en parti autobiographique. Carson avait très envie de quitter Columbus. Elle est comme Mick dans "le cœur d'un chasseur solitaire" une passionnée de musique et du piano en particulier que lui offre son père. Elle a une adoration pour les auteurs russes. Elle a quinze ans et son père lui offre une machine à écrire. L'univers et l'ambiance des romans de Carson McCullers font écho aux romans d'Arnaud Cathrine plus particulièrement ses quatre premier romans. Frankie Addams roman qu'il relit très souvent. Le grand thème récurent que l'on retrouve chez Carson c'est grandir, la difficulté de vivre. "Mais sachons que, loin de nous faire porter les habits de Peter Pan, Frankie nous envoie plus simplement et sainement à la sève, c'est juste le désir qui persiste et signe en nous, c'est le meilleur, c'est la vie qui ne lâche pas non une roulage en arrière infantile."


Françoise Sagan


Arnaud Cathrine a des origines normande mais comme Frankie Addams il a voulu quitter sa Normandie. C'est grâce à son père qu'il découvre "Bonjour Tristesse". Il la découvre aussi dans diverses émissions à la télévision, à la radio.

Roland Barthes
Les Fragments d'un discours amoureux



"Ils sont donc là, bien alignés sur l'un des rayonnages de ma bibliothèque, ces Fragments ... Ils séjournent en x exemplaires : la couverture du premier est déchirée et les pages maltraitées (signe d'une fureur particulière  ? ); j'en vois un deuxième à l'allure quasi neuve, à peine ouvert (sans doute une passion qui a vite périclité) ; et puis quelques autres, raisonnablement annotés plus ou moins jaunis selon la date à laquelle j'ai couru les acheter."

Fritz Zorn : Mars

C'est un livre que l'on lui a vivement conseillé, ce dont il se méfie. Il a commencé à s'intéresser à ce roman à partir du moment où on lui a lu les premières phrases, à l'âge de trente ans. Il a commencé à véritablement s'intéressé à ce grand roman quant il est tombé sur un passage concernant son éducation qu'elle est responsable de son cancer. Arnaud Cathrine fait le constat exact concernant " Mars" est le suivant les parents de Frizt Zorn ont  reproduit le schéma de l'éducation qu'ils ont hérité. 

Sarah Kane 
d'Anéantis à 4.38 Psychose

" Qui est elle ? Une jeune Anglaise qui entre à l'université pour devenir comédienne, qui se sent rapidement corsetée, qui décide de devenir metteur en scène mais découvre que le répertoire la frustre, qui se met donc à écrire les textes qu'elle a envie de voir et d'entendre sur le plateau."






Jean Rhys 
Bonjour minuit

Son vrais non est EllaGwendolen Rees Williams, née à la Dominique en 1890.Ces romans sont la plus part une longue autobiographie. Le roman préféré d'Arnaud Cathrine est " Bonjour Minuit" " L'histoire d'une femme qui n'est en règle. Une femme qui n'est pas conforme. Parce qu'elle est célibataire et libre." Une romancière féministe aussi confidentiel de son vivant qu'aujourd'hui. " Jean Rhys était à l'image de son œuvre  : profonde, irrespectueuse et libre, avec toute la douleur qu'engendre pareille indépendance : " Jamais je ne ferai partie de quoi ce soit, où que je sois, je le sais, et toute ma vie se passera ainsi, à essayer d'appartiendrai à quoi que ce soit, où que je sois, je le sais, et toute ma vie se passera ainsi, à essayer d'appartenir, à essayer en vain ." En Angleterre, elle a été une chorus girl dans des comédies musicales et parcourt les ville du nord de l'Angleterre. Arnaud Catherine rapproche Carson McCullers et Jean Rhys concernant leurs sensibilités et leurs parcours. 
J'apprécie cet ouvrage et l'idée d'avoir des livres de chevet. Je partage tout à fait avec Anaud Cathrine le goût pour la relecture et s'approprié la lecture de nos romans fétiches. Ce livre a attiré mon attention car j'aime beaucoup Carson McCullers, Fritz Zorn (car je lis Mars) et j'éprouve une tendresse particulière pour Jean Rhys dont j'ai très envie de lire son roman Bonjour minuit. Par contre je suis moins sensible à l'écriture de Françoise Sagan, Roland Barthe a part un vague souvenir de lycée avec son essai "Sur Racine", je ne connais pour ainsi dire pas son univers, et concernant Sarah Kane son univers ne me séduit pas tout, je le trouve pour ainsi dire repoussant. 

3 commentaires:

antigone a dit…

J'avais adoré lire cet "exercice d'admiration" et je m'étais promise de continuer à lire très très vite de nouveau Arnaud Cathrine... ce que je n'ai pas encore fait.

In Cold Blog a dit…

Dans ma PAL... A découvrir un de ces jours.

Malice a dit…

@ Antigone oui c'est un exercice intéressant et réussit.
@ICB : Et bien je t'invite à déterrer cet ouvrage au plus vite ;-)