Pages

mercredi 15 août 2012

HENRY JAMES : Daisy Miller

Traduit par Michel Pétris

"C'était une très belle matinée d'été et, quelle que soit la façon dont le jeune Américain regardait les choses elles avaient dû lui paraître charmante." 

C'est un portrait de femme que nous fait Henry James. Elle est jeune, riche et c'est une belle américaine, elle est indépendante. "- Elle s'appelle Daisy Miller ! s'écria l'enfant. Mais ce n'est pas son vrai nom, ce n'est pas son nom sur ses cartes." C'est une femme entourée d'une cour d'adorateurs et elle est aussi bien mystérieuse, elle parait très seul et perdue. "- La fille se promène seule avec ses étrangers . Quant à ce passe ensuite, il faut que tu te renseigne ailleurs."Elle choque la vieille société européenne qui lui ferme les portes. Elle retrouve Winterbourne (un jeune américain) en Italie à Rome, elle l'avait rencontré à Vevey en Suisse. Elle est accompagnée de Giovanelli, un jeune mondain. C'est une femme désinvolte. Winterbournene croit plus à son innocence. C'est son point de vue que nous donne Henry James et non celui de la femme. "Elle n'a pas le droit de se promener ici avec deux hommes." C'est une femme qui choc "- Tout ce qui ne se fait pas ici. Flirter avec le premier homme qu'elle ramasse ; s'installer dans les coins avec de mystérieux italiens ; danser toute une soirée avec le même cavaliers ; recevoir des visites à onze heures du soir." Bien sûr la fin est tragique. Daisy Miller est une œuvre de jeunesse d'Henry James où les sentiments sont brûlants.  À la lecture j'ai  penser à Portrait de femme

3 commentaires:

maggie a dit…

Je n'ai pas encore lu "portrait de femme". J'aime beaucoup l'écriture de James et ses thématiques...

Karine:) a dit…

Je n'ai jamais lu Henry James, believe it or not. Il faut vraiment que je m'y mette.

Malice a dit…

@ Maggie : Je t'invite à lire Portrait de femme : un gros roman mais passionnant. Et que dire de son écriture et ses thématiques j'aime aussi !
@ Karine :) Ah ! Bon tu n'as jamais lu Henry James. En même temps ce n'est pas une obligation !!! Tu découvrira peut-être Henry James un jour à ton rythme peut-être jamais, la lecture, lire ne doit pas être une obligation de lire à tout pris tels auteurs.