Pages

lundi 27 juin 2011

FRANCISCO COLOANE : Le dernier mousse


© Alice Théaudière

Traduit par François Gaudry

Alejandro un gamin de quinze ans, fils de marin embarque clandestinement sur le Général Baquedano.
" Alejandro Silva Caceres, j'ai quinze ans et je suis élève au lycée de Talcahuano, répondit le garçon, tête haute, d'une voix claire, ferme mais respectueuse. "Il quitte Talcahuano et se dirige vers le cap Horn. Il sera accepté comme dernier mousse, il apprend son métier de marin."Le sang de son père revivait sur l'océan. Il respira l'air salé à plein poumons, regarda la fine proue de son bateau et décida que ce qu'il aimait le plus au monde, après sa mère , était le Baquedano." Il va retrouver son frère disparu. Mais il va surtout découvrir la violence du Grand Sud, la pêche à la baleine et les dernière peuplades indiennes. Après cette traversée Alejando n'est plus un enfant, il a grandit, il est prêt pour de nouvelles aventures. J'ai trouvé fascinant l'histoire de fantôme de la Léonora c'est une belle légende fantastique et saisissante. Le dernier mousse est un classique de la littérature chilienne. C'est un très beau récit envoûtant.
C'est un magnifique roman d'apprentissage, sur la jeunesse et de ce faite c'est un roman assez proche de Jeunesse de Conrad. Leur parcours de Francisco Coloane est similaire à celui d'Alejando. Je dois cette belle découverte littéraire grâce à Choupynette dans le cadre d'un swap lointain.

2 commentaires:

Wictoria a dit…

tu es dans ta période "embruns" ? rires

Malice a dit…

Oui, on pourrait le croire en effet :)))