Pages

lundi 13 décembre 2010

CHARLES DICKENS : Chant de Noël

Illustration Arthur Rackham

Au cours de la nuit précédant Noël, un vieillard égoïste et nommé « Ebenezer Scrooge », il n'est pas aimable, voir détestable . Il est connu comme étant un homme riche et des plus avares, genre Picsou. Ce vieillard solitaire et insensible vit dans l'obsession de ses livres de comptes. Il n'apprécie pas Noël alors que son neveu pour lui c'est "un jour de bienveillance, de pardon, de charité, de plaisir, le seul, dans le long calendrier de l'année," Son neveu est charitable il désire que son oncle ne soit pas seul pour Noël. Une fois rentré chez lui, il reçoit la visite de son associé Jacob Marley . Ce dernier est décédé c'est son fantôme qui lui rend visite " Scrooge n'effaça jamais le nom du vieux Marley. Il était encore inscrit, plusieurs années après, au-dessus de la porte du magasin : Scrooge et Marley".
De tous les jours de l'année, celui que Scrooge déteste le plus est Noël. Marley qui lui annonce les trois visites. "- Vous allez être hanté par trois esprits." ajouta le spectre." incarnant les Noëls passé, présent, et futur.
Le premier fantôme lui fait revivre son enfance, passée à l'orphelinat. Le deuxième esprit, c'est le présent avec Tiny Tim, le fils malade de son employé. Le dernier fantôme l'emmène au jour de son enterrement, auquel personne n'assiste. Tout cela lui fait prendre conscience qu'il ne trouvera la paix qu'en se consacrant aux autres.

La visite de ces trois esprits lui permette de changer de point de vue concernant Noël.
C'est un livre qui fait réfléchir sur "Qu'est ce Noël ?" C'est comme cela que je l'ai perçu. Dickens reproche que l'on mette trop en avant les plats de Noël, l'abondance . Pour lui comme pour moi l'esprit de Noël est avant tout une fête de paix de partage, de générosité. " - Il y a répondit l'esprit, sur cette terre où vous habitez, des hommes qui ont la prétention de nous connaître, et qui, sous notre nom, ne font que servir leurs passions coupables, l'orgueil, la méchanceté, la haine, l'envie, la bigoterie et l'égoïsme ; mais ils sont étrangers à nous et à toute notre famille que s'ils n'avaient jamais vu le jour."
Ce chant de Noël est remplit de fantômes, il est teinté d'un léger humour . La construction de ce conte est très originale, je trouve : Passé, présent et le futur. Les spectres qui rendent visite à Scrooge lui ouvre les yeux sur le monde qu'il entoure. Il est un personnage d'une grande froideur, alors que Noël est une fête qui soit d'être joyeuse et chaleureuse envers autrui. C'est un conte que je ne connaissais pas du tout pour ma part. Il est typiquement anglais, l'ambiance est cosy au coin du feu, le pudding est bien présent (mais que serait un Noël sans pudding pour les anglais !). " Oh ! quel merveilleux pudding ! " Il est certain que de pouvoir le lire en version originale doit-être plus plaisant et savoureux, comme le souligne très bien Isil. Il n'empêche que le style est très beau.

J'ai apprécié la lecture de ce conte mais il m'a demandé beaucoup de concentration, et je ne serai dire pourquoi ? Malgré tout ce fut une très belle lecture car je ne connaissais pas du tout ! Et la morale, enfin il n'y en a pas tellement cela dit est toujours d'actualité.
Je rapprocherai ce conte de Dickens avec un album jeunesse "L'arbre aux oiseaux" d'Allen Say , c'est un magnifique album qui évoque l'esprit de Noël.

3 commentaires:

Alice a dit…

Ahaha, ce sera ma chronique de dimanche prochain. Je viens de le finir et je me suis régalée!! Parfait pour nous mettre dans l'ambiance de Noël!!

Marylène a dit…

C'est mon conte de Noel préféré, je l'adore depuis que j'ai fait sa connaissance, en français, en anglais, et merci à toi d'y avoir consacré ce billet !

Allie a dit…

C'est MON livre de Noël par excellence! J'adore! J'en ai vu des adaptations, dessins animés, albums, etc. Vraiment, c'est à lire!