Pages

mercredi 1 décembre 2010

WIM WENDERS : ALICE DANS LES VILLES



Alice dans les villes - Wim Wenders © Les Acacias

Ce film date de 1974
Rüdiger Vogler ... Phil Winter
Yella Rottländer ... Alice
Lisa Kreuzer ... mère d'Alice

Un homme seul, errance est sur les routes, à la recherche de l'on ne sait quoi dans un premier temps. Il passe son temps à prendre des photos, elles sont la preuve de son existence. Le résultat de ces quatre semaines en Amérique doit se transformer en un reportage pour un éditeur. C'est une commande. Mais cela ne vient pas comme cela, il se sent paumé. À New-York, il décide de rentrer chez lui en Allemagne. C'est impossible, il y a une gréve, cela l'oblige à rester à New York. Une femme, une compatriote Lisa (elle ne parle pas très bien anglais) et sa fille Alice veulent rentrer aussi. La seule possibilité c'est de prendre un vol le lendemain pour Amsterdam qui les rapprocheraient de chez eux. Lisa disparaît, elle laisse l'homme avec sa fille Alice.
Arrivés à Amsterdam, ils décident de partir à la recherche des grands-parents d'Alice qui habitent à Wuppertal en Allemagne, d'après le souvenir d'Alice. La petite fille se sent complétement perdu, elle pleure toutes les larmes de son cœur. On la comprend cet homme n'est pas son père, sa mère a disparut on ne sait où. Donc cet homme est un parfait inconnu, pas facile non plus pour lui. Alors tous les deux doivent s'y prendre pour le mieux. Il lui raconte une histoire avant de s'en dormir pour la rassurer la mettre en confiance.


Puisqu'elle ne se rappelle plus le nom de sa grand-mère, ils doivent chercher la maison en arpentant la ville, avec une vieille photo pour seul guide. Pendant leur périple, ils font la rencontre d'une jeune femme chez qui ils passent une nuit. Découragé de leur vaines recherches, et parce qu'il n'en peut plus de la jeune fille à la personnalité assez affirmée, il la dépose dans un poste de police. Mais la jeune fille s'en échappe, elle le retrouve, elle accepte de continuer la recherche de la famille d'Alice.


Ce film je l'avais vu il y a quelques temps et je m'en souvenais plus trop. J'aime la fascination qu'à WimWenders pour la route. Le côté On the road again , et le clin d'œil à l'Amérique, Chuck Berry, la mort de John Ford. Ce film fait penser à un documentaire sur la ville. Wim Wenders a su à merveille filmé le visage d'Alice ses expression. La musique en fond, souligne une liberté qui souffle dans le film mêlée à une angoisse c'est comme cela que je perçois sa signification.Voilà, en ce qui concerne mes modestes impression concernant ce film sur l'enfance que j'ai revu avec un énorme plaisir Je vous invite ici pour une analyse plus fouillée concernant ce film.

2 commentaires:

Lily a dit…

Je note, je note, tout à fait le genre d'univers que j'adore :))

Malice a dit…

Oui, Lily s'est un film magnifique sur l'enfance. De Wim Wenders c'est mon film préféré j'aime bien Paris Texas où le thème de l'enfance est présent aussi, vu à sa sortie et jamais revu. Concernant Alice, il passe souvent à la télévision ;-)