Pages

lundi 12 avril 2010

CATHERINE CUSSET : Un brillant avenir

Ce livre est très différent des autres livres de Catherine Cusset que j'ai pu lire jusqu'à aujourd'hui, je trouve c'est à dire la Haine de la famille et un problème avec Jane. Ceci dit le thème central de tous ses livres est la famille. Un projet cher a Catherine Cusset car c'est là d'où on vient. Là, ce roman " Un brillant avenir" est un roman puzzle, Catherine Cusset est à l'aise pour évoquer le passer l'histoire d'Elena, née en Bessarabie, en Roumanie communiste de Ceausescu, que le présent aux États-Unis. Ce roman est le portrait deux femmes Elena ou Helene puisque elle est désormais américaine. La belle mère déracinée a constitué un brillant avenir pour son fils Alexandru. L'autre portrait est celui de Marie, une intellectuelle française, la belle fille. Elena va s'opposer à sa liaison avec son fils, mais elle sera perpétuellement en conflit avec sa belle fille. Elena, quand elle était jeune, a été en conflit avec sa propre famille. Cette dernière était opposée à ce que leur fille unique soit séduite par un juif Jacob, tout simplement car ils sont avant tout chrétien, le problème Roumanie , il y a trop d'antisémite.
Pour comprendre Helene, il faut connaître son passé avec lequel elle a rompu et l'accepter parfois son comportement étrangement violent.
"- Vous êtes juif, Jacob. Nous sommes chrétien. Vous êtes né juif, nous sommes nés chrétiens, aucun de nous a choisi, c'est comme ça. Les chrétiens et les juifs ont une longue histoire difficile. Je ne suis pas antisémite. Elena pourra vous dire que j'ai de nombreux collègues et amis qui sont juifs" en disant cela le père d'Elena veut souligner qu'elle partira en Israël et qu'elle connaîtra le goût de la liberté et qu'elle ne reviendra plus en Roumanie. J'aime bien le passage où elle Elena est à Paris pour un colloque en 1968, s'est déjà une porte entrouverte allant contre le régime communiste en place. " Quatre miracles. Sa présence à Paris ce jour-là, le 11 octobre 1968, était le cinquième . Elle n'y avait pas cru avant que l'avion décolle. Jusqu'à la dernière minute elle s'attendait qu'un agent de la Securitate surgisse dans l'avion et crie d'une voix forte : "Tiberescu, Elena !" Il est certain que à la lecture du premier chapitre, j'ai été secoué mis dans une ambiance dur qui peut plomber la lecture. Mais le ton de Catherine Cusset est léger teintée d'humour, même si la dépression de Jacob est présente durant tout le roman, il vit mal cet émigration.
Les conflits mère et belle fille sont dur voir extrêmement violent
Un livre qui m'a séduit pour sa richesse, sa construction, tous ses ingrédients en font un excellent roman. La structure est classique, le climat tendu est bien rendu. J'aime beaucoup l'émotion palpable qui se dégage de ces femmes très différente pourtant.
Le personnage de la petite fille Camille est très attachant car elle est là pour réunir cette famille, souffler de la douceur et tendresse, c'est une touche optimiste de la réconciliation.
C'est un livre que j'aurai adoré lire plus jeune ( je l'aurai apprécié davantage, cela dit j'ai apprécié cette lecture ), adolescente. Je pense sincèrement car c'est un roman centré sur la famille et je pense que l'on est plus sensible à cette thématique en tant qu'adolescent. C'est aussi me semble t-il une période de la vie où l'on prend conscience qu'est ce qu'une famille, pourquoi c'est important d'avoir une famille ? D'appartenir à un groupe d'individu qui se nomme la famille .
Je pense que c'est dans ce sens que ce roman a reçu le Prix Goncourt des Lycéens en 2008.

Livre lu par Antigone, voir chez B.O.B

5 commentaires:

Antigone a dit…

J'aime ton billet car il apporte une lumière différente de la mienne et souligne, oui, cette extrême violence entre la jeune-femme et sa belle-mère !! Un roman sur les familles imparfaites mais familles quand même...
Oui, j'aime bien ton billet !! ;o)

Stephie a dit…

Antigone a raison, un billet très intéressant sur ce livre beaucoup lu depuis sa sortie. Leiloona me l'avait fait découvrir et j'y avais pris beaucoup de plaisir.

L'or des chambres a dit…

J'ai beaucoup aimée ce livre... Et oui, la famille, ce n'est pas de tout repos...

Malice a dit…

@ A toue un grand merci ;-) Une très bonne lecture, un excellent roman d'une richesse incroyable ! Bref je fus comblée en tant que lectrice !

liliba a dit…

Moi j'ai un problème avec cette auteur, je trouve son écriture superbe, mais ses personnages de femmes sont si antipathiques, frustrés, raleurs que je bloque totalement...