Pages

jeudi 4 mars 2010

JÉRÔME LAFARGUE : Dans les ombres sylvestres

" J'avais toujours considéré que Cluquet était un lieu destiné à être enseveli par l'oubli."
« Il est difficile de se faire une place dans le monde lorsque l'on est l'arrière petit-fils d'un occultiste aux pouvoirs effrayants, le petit-fils d'un aviateur lunatique et le fils d'un surfeur de légende. »
C' est une histoire de famille sur plusieurs époques celle des Gueudespin, originaire des Landes. Cluquet est un petit village perdu entre l'océan Atlantique et la forêt. La mer et la forêt tiennent une grande place dans ce roman, elles jouent même un rôle essentiel. Les deux éléments vitaux sont traité par l'auteur comme des personnages à part entière. Audric, le narrateur, a un arrière grand père Elébotham, un homme attaché à la forêt qui vit dans une cabane, un homme au comportement étrange, parfois violent. Il a été très fortement marqué par la guerre de 14. Il est féru d'occultisme les plantes n'ont aucun secret pour lui. Avant de s'établir à Cluquet, il a fait une expédition au Dahomey (aujourd'hui le Bénin) au temps des colonies en Afrique.
Il a un fils Osmin un fou passionné d'aviation, décédé d'une embolie pulmonaire à l'âge de trente-sept ans. Le père d'Audric, Jaguen, découvre le surf à l'âge de quatorze ans et cela en devient sa passion. Un jour, il rentre dans une librairie nommée " Dans les ombres sylvestres" et il achète un livre qui le marquera c'est Santiago de Mike Resnick. C'est dans cette librairie qui tombera amoureux d'Amelha la libraire. Audric décide, de larguer son poste d'enseignant-chercheur à l'Université pour vivre dans le village de ses ancêtres Cluquet entre l'océan et le Bois du Loup Gris. Car il est attaché à cette terre remplit de folie et de fureur.

Dans ce roman, j'ai été séduit par la quête d' aller à la recherche de ses racines, pour mieux comprendre le présent mieux se connaître. " Il est difficile de se faire une place dans le monde lorsque l'on est l'arrière-petit- fils d'un occultiste aux pouvoirs effrayant, le petits fils d'un aviateur lunatique et le fils d'un surfeur de légende."Le passage éblouissant de ce roman je trouve, celui qui ma touché c'est celui de l'accouchement je l'ai trouvé très émouvant et réaliste. Les questions que se posent Aubric, est ce que cet enfant ressemblera t-il à ses ancêtres ? Ouf, déjà il ne naît pas un 2 décembre c'est déjà cela, c'est très important pour Aubric.
Une très belle écriture qui mêle le présent et l'avenir dans ce roman de Jérôme Lafargue. Un petit bémol pour moi c'est le manque d'émotion, le petit quelque chose pour que le roman nous emporte et nous captive réellement et nous face ressentir la folie, la rage. Cela dit c'est un roman d'une facture excellente qui donne à réfléchir c'est déjà en soi beaucoup voir énorme !

Merci pour cette découverte à Anne Sophie et pour le prêt !

Aucun commentaire: