Pages

mardi 26 mai 2009

SAM SAVAGE : Firmin


Autobiographie d'un grignoteur de livres
Traduction Céline Leroy et pour voir les illustrations c'est ici

J'avoue je ne le trouve pas désagréable ce petit Firmin. Ok , il est question d'un rat, mais pas n'importe quel rat un rat de bibliothèque finement lettré. Il est d'une grande laideur, il le reconnaît " Même à cette époque où ma conception de la beauté se bornait aux dessins d'Alice au pays des merveilles par Tenniel , je savais que ce que j'avais devant moi était laid." C'est un rat qui vit à Boston dans les sous sols de la librairie de Scollay Square, vieux quartier en péril du Boston des années 1960. Il se nourrit évidement de livre qu'il grignote le papier c'est comme même mieux que la poussière, cela à meilleur goût. " Dans le sous-sol de la librairie où nous vivions, il n'y avait ni charbon ni terre. Il y avait une quantité de poussière, mais la poussière, ça ne se mange pas.""En revanche, le papier, comme je l'ai découvert très tôt, possède une texture merveilleuse qui peut même, dans certains cas, avoir bon goût. On peut en mastiquer un simple morceau pendant des heures comme un chewing-gum."" J'ai remarqué que chaque livre avait un goût propre - sucré, aigre, amer, aigre-doux, rance, salé, acide."" Bon à manger, bon à lire" est devenu ma devise.

Un rat de fin cinéphile, il aime voir les films avec Fred Astaire et Ginger Rogers au Rialto.
C'est un rat mélomane , il a un goût excellent je trouve, il aime la musique, en particulier le jazz (Cole Porter ou Gershwin), il joue du piano. Dans ce roman qui n'en est pas un car pas d'intrigue, pas d'histoire à proprement parlée. C'est le quotidien de Firmin qui est évoqué en compagnie d'humains solitaires. Je trouve ce petit livre sympathique,mais sans plus aussi, mais assez intéressant une lecture loin d'être désagréable.
J'aime bien quand il évoque Tess d'Uberville de Thomas Hardy (car c'est un livre qui m'est cher) :"Après ça, j'ai de nouveau filé vers - l'Angleterre - enjambant océans, continents et siècle aussi facilement que je descendais du trottoir - où j'ai construit un petit feu le long d'un chemin de terre pour que cette pauvre Tess, condamnée depuis le début, arrachant des navets dans un champ balayé par le vent, puisse chauffer un peu ses mains abîmées. J'avais déjà lu l'histoire de sa vie deux fois - je connaissais sa Destinée - et pourtant j'ai dû détourner les yeux pour dissimuler mes larmes." p55/56 Firmin se ballade à travers les livres c'est touchant





12 commentaires:

Lilly a dit…

Non, vraiment je ne suis pas tentée par cette lecture. Je ne pense pas réussir à me faire embarquer dans cette histoire.

Lou a dit…

Je dois le lire bientôt, je suis heureuse de lire ici un avis plus positif (et puis si Holly te l'a recommandé je suis doublement rassurée avec vous deux :))

Ys a dit…

Je suis bien contente qu'il ravisse quelques lecteurs ce rat, ça vaut le coup de voyager !

Clarabel a dit…

Comme c'est agréable de lire ton avis... je me sens moins seule ! Parce que j'avais aussi aimé ce rat, oui un rat, mais UN rat ! :)

Malice a dit…

@ Lilly : Dommage, mais je comprends c'est pas un livre indispensable non plus ;-)
@ Lou : Ah ! le je dois m'amuse (tu ne dois pas plutôt lire les livres que je t'ai prêtée plutôt). Enfin, c'est pas the book, mais il y a quelques ingrédients intéressant en tout cas qui on fait écho en moi.
@ Ys : Exactement, et encore merci ce fut une excellente idée et pas déplaisante.
@Clarabel : Je comprends que l'on ne puisse pas aimer ce livre cela dit. Moi, je lis pas mal d'albums de jeunesse j'ai trouvé qui il y avait un lien entre ces deux univers. C'est peut-être pour cette raison qu'il y a des illustrations, peut-être !

Lou a dit…

Mille excuses pour les livres en retard :(

Nanne a dit…

Je serais tentée de dire : "Firmin, c'est moi !" ... Mais c'est trop ! J'ai ce livre dans ma PAL, acheté à cause du rat, justement ... J'attends encore un peu avant d'entreprendre sa lecture, vu certains billets peu enthousiastes !

Juliann a dit…

Je ne sais pas pourquoi mais ce livre ne m'inspire pas du tout

Violaine a dit…

J'ai été pour ma part assez déçue car la quatrième de couverture laissait présager beaucoup mieux.

Lily Rature a dit…

Et puis ce roman c'est aussi l'histoire de la mort d'un quartier, la fermeture des différents lieux d'échanges pour remplacer le tout par des immeubles neufs et sans charme... C'est original de voir cela à travers les yeux d'un rat !

Malice a dit…

@ Violaine : Il est certain que l'on aime ou l'on n'aime, il n'y a pas trop de juste milieu concernant ce livre !
@ Lily Rature : Tout à fait il est question d'un quartier qui disparaît.
Je suis entièrement d'accord !

argali a dit…

Je le termine à l'instant et j'ai vraiment beaucoup aimé. De belles références littéraires, une réflexion intelligente sur l'influence de la littérature sur la vie... Un livre agréable, intelligent et drôle, ce qui ne gâche rien.