Pages

mardi 23 décembre 2008

SELMA LAGERLÖF : Le livre de Noël

C'est un très joli livre de Noël, et autour de Noël huit récits, contes.La plus part abordent différents thèmes toujours liés au sens profond de Noël, références à la pauvreté, à l'accueil, à l'hospitalité plutôt à l'attention à l'autre. Ce recueil nous rappelle que Noël est avant tout une fête religieuse, d'espoir, de paix. C'est une lecture idéale pour s'arrêter un peu dans la frénésie moderne de Noël :au profit du capitalisme l'abondance, voir l'avalanche de cadeaux et de nourriture. Il est bien de se remémorer le sens premier de cette fête, les valeurs de solidarité et de convivialité qui y sont liées.
La première "le livre de Noël " est la plus réussit. Une petite fille qui reçoit un livre pour ses étrennes … en français, qu’elle désespère de jamais pouvoir lire.
L'origine de la légende de sainte Luce, la fête de la lumière. rouge-gorge devint rouge, fable sur les couleurs. un colporteur, voleur et repenti "Piège à rat" "Vers midi, on le réveilla pour qu'il ait sa part des bons plats de Noël." dialogue entre un fossoyeur et le crâne d’un homme assassiné ; "- Bonsoir, bonsoir, dit-il. Quelle heureuse surprise ! Ah oui, permettez-moi tout d'abord de vous souhaiter un joyeux Noël et, deuxièmement, de vous dire que je suis sorti pour lancer des invitations à dîner." J'ai aimé la simplicité, la générosité, la délicatesse de ces nouvelles, contes. Le défaut de ce recueil remarquablement bien écrit et le manque d'émotion, j'ai ressenti une distance entre ma lecture et le texte. Et j'ai du mal à accroché avec certaine comme celle de la " Légende de la fête de la sainte Luce"

Enregistrer un commentaire