Pages

vendredi 26 décembre 2008

EDITH WHARTON : Ethan Frome et les lettres


Traduction de Pierre Leyris

Scène d'ouverture de ce roman nous est présenté par le narrateur, description d'Ethan Frome homme vieilli avant l'âge, avec un corps déformé, une jambe boitant affreusement, un front barré d'une énorme cicatrice, et de l'ambiance à Starkefield, petit village de la Nouvelle Angleterre. Et, le narrateur fera connaissance du trio Ethan Frome, Zenobia sa femme acariâtre " souffreteuse", une mégère et de Mattie Silver, les rapports sont tendus, le silence est lourd. Dans ce roman, les rapports entrent les personnages, la description des sentiments, c'est l'histoire d'un amour impossible, secret, passionnel entre Ethan et Mattie. "Ces sautes d'humeur faisaient le désespoir et la joie d'Ethan Frome. Les mouvements de son esprit étaient aussi imprévisibles que le vol d'un oiseau dans les branches. Le fait qu'il n'avait pas le droit de montrer ses sentiments et de l'amener par là à exprimer les siens lui faisait attacher une importance fantastique à ses moindres changements de ton et d'expression."
De nombreux passages brillants très cinématographique en scope j'ai pensé à un Douglas Sirk. La descriptions des paysages hivernales est magnifique, en tant que lecteur le ressenti du froid est bien présent. Une écriture saisissante, avec une grande intensité un amour impossible, un livre saisissant !! Un très beau roman intense, fort !
"Le chemin s'enfonça dans un bois de pin aux troncs rougissant sous le soleil d'après-midi et qui jetaient de délicates ombres bleues sur la neige. Quand ils y entrèrent, la brise cessa et une chaude tranquillité sembla tomber des branches avec les aiguilles tombantes. Là, la neige était si pure que les minuscules traces laissées par les animaux des bois mêlaient leur dentelle et que les cônes bleuâtres pris dans sa surface scintillaient comme des ornements de bronze."
Surtout ne pas trop en dire, malheureusement la quatrième de couverture de mon édition en dit trop, c'est un peu dommage (mais la quatrième de couverture n'est pas un exercice facile comment accrocher le potentiel lecteur, c'est tout un art). Un livre torride entre le feu et la glace. Le choix est divin un livre fort, le romanesque est présent comme je l'apprécie dans les romans en générales.

Un grand merci à Holly qui ma offert ce livre pour mon anniversaire.
Lu d'Edith Warthon : Xingu, et je pense que c'est pas fini. En 2009, je pense que je lirai d'autres romans d'elle !
Ce livre a été lu par la Renarde ,

Un excellent petit Folio à 2€ - Traduit par Anne Rolland
Une écriture saisissante un très bon court roman !
Le romanesque est présent aussi là pour le plus grand bonheur du lecteur ou de la lectrice. La plume d'Edith Wharton est encore une fois subtile et fine d'observation de son époque.
L'histoire se passe à Paris la jeune Lizzie West, vingt-cinq ans tombe amoureuse de Vincent Deering le père de Juliette dont elle est l'institutrice. ""Vous ne savez pas très bien ce que c'est que tomber amoureuse, n'est ce pas, Lizzie ? " conclut-il en riant."
régler la succession. Mr Deering est peintre, son épouse se réfugie dans la lecture. Au décès de sa femme, Vincent doit retourner au Etats-UnisLizzie et Vincent se promettent de rester en contact et de s'écrire. Lizzie tient parole mais ne reçoit aucune réponse de Vincent. Les années passent et Vincent revient à Paris, Lizzie a hérité d'un oncle lointain et Vincent est sans le sous. Livre lu par Papillon

1 commentaire:

Suzanne a dit…

Je veux Ethan frome sirop de sirop. Ce genre de lecture m'attire, m'appelle. Merci de cette suggestion que j'ai déjà hâte d'avoir en main. (En espérant que je n'attendrai pas trop longtemps avant de trouver).