Pages

mardi 25 novembre 2008

THOMAS HARDY : L'homme démasqué

Traduction d'une grande spécialiste de la littérature anglo -saxone Diane de Margerie

Après avoir lu Tess il y a peu, j'ai eu envie de me replongé dans l'œuvre de Thomas Hardy. Cette nouvelle est magnifique ! Brillante !!!!! Thomas Hardy un grand écrivain du romanesque, dont j'ai très envie de mieux connaître son œuvre.

Le jeune Lord Uplandtowers séduit Barbara. Elle préfère Edmond, fils d'un maître verrier, un homme d'une grande beauté. Ce dernier se trouve être d'un milieu social différent. Le couple s'enfuit et se marient. Sir John Grebe et Lady Grebe les parents , pardonnent à Barbara, leur fille unique à condition qu'Edmond parte achever son éducation en France et en Italie. " Il serait nécessaire qu'il s'adonne à l'étude des langues, des moeurs, de l'histoire, de la société, de l'archéologie - de tout ce qui viendrait à lui passer sous les yeux, jusqu'au moment où il pourrait enfin , sans avoir à rougir, reprendre sa place au côté de son épouse, Barbara Grebe."Elle apprend que son mari a été grièvement brûlé dans un incendie. Quand il revient enfin, son visage est dissimulé par un masque. Barbara ne supporte plus les traits d'Edmond, une fois que le masque est ôté . Edmond la quitte. Le cours de la vie de Barbara change alors ... que va t-elle décider de faire ! Thomas Hardy dénonce l'hypocrisie de la société, des classes sociales, des conventions. Il est question de l'apparence d'autrui et son jugement. Mais Thomas Hardy ne juge pas ses personnages.

Ce petit livre se lit d'une traite on le lâche pas, l'histoire est prenante, saisissante. Je me suis rapidement attachée au personnage. Beaucoup de sympathie pour Barbara alors que Lord Uplandtowers apparaît comme étant odieux.

6 commentaires:

Joelle a dit…

Je ne connais que Tess et A la poursuite des étoiles (en fait, je ne les connais que de noms vu qu'ils sont dans ma PAL) mais comme j'aime ce genre de littérature, je note immédiatement ce titre :)

Lilly a dit…

Je suis contente que tu aies aimé. "Under the Grenwood tree" sera sûrement mon prchain Hardy.

Lou a dit…

Repéré en librairie, puis chez Lilly... si Diane de Margerie s'en mêle, comment résister ? :)

Cryssilda a dit…

Je suis contente que tu aies aimé! Ce qui ressors quand je repense à Lord Uplandtowers (bizarre, je ne me souvenais absolument pas de son nom), c'est à quel point il peut être vicieux... brr !

Karine :) a dit…

J'ai Tess dans ma pile, que je lirai certainement bientôt... La plume de cet auteur semble en valoir la peine, en tout cas.

Malice a dit…

@ Joelle : Oui! tu devrais aimé ce petit livre magnifique au goût romanesque que pour ma part j'aime beaucoup ;-)
@ Lilly : en tout cas merci pour ton billet c'est grâce à lui que j'ai eu envie de le lire ;-)
@ Lou : Cette nouvelle il faut la glisser à tout pris dans le colis swap victorien ( c'est presque un ordre, obligatoire :)
@Cryssilda : Et oui comme je le dis souvent comme c'est agréable de partager de bon petits moments de lecture :)
@ Karine :) : Tess, c'est un grand roman romanesque ! Toi qui est sensible à l'univers Shakespearien tu seras sous le charme ;-)