Pages

lundi 28 avril 2008

COLETTE : GIGI


Ce livre rassemble trois autres récits : L'enfant malade, la dame du photographe et Flore et Pomone. Mais le plus connus est Gigi qui donne le titre du recueil. Gigi est publié en septembre 1942 en pleine occupation allemande.


C'est une jeune fille de quinze ans élevée par deux femmes sa grand-mère Inès, et sa tante Alicia, deux ancienne mondaines. Ces deux femmes voudraient que Gilberte (plus connu sous le nom de Gigi) soit amoureuse, enfin tombe dans les bras de Gaston Lachaille (Tonton) un homme très fortuné,directeur d'une fabrique de sucre et séducteur réputé.
Gigi doit s'appliquer à manger délicatement du homard à l'américaine, à distinguer une topaze d'un diamant jonquille . Mais Gigi est franche et elle est encore une enfant. La mère de Gigi, Andrée, célibataire chante à l'Opéra Comique, et donc ne peut pas s'occuper de sa fille.

Le style est enlevé beaucoup de dialogues, c'est sans doute une des raisons pour laquelle ce texte fut adapté au théâtre et au cinéma. Une adaptation en pièce en 1952 (avec Audrey Hepburn dans le rôle de Gigi).


C'est un petit roman tout en légèreté, comme des bulles de champagne.
Je me souviens d'avoir vu l'adaptation cinématographique de Vincente Minelli (comédie musicale enlevée) avec la mutine Leslie Caron un bijoux
Enregistrer un commentaire