Pages

lundi 1 octobre 2007

GAETANO BOLAN : LA BOUCHERIE DES AMANTS



Merci Sylire pour ce merveilleux roman

C'est l'histoire d'un petit chilien Tom, il est orphelin sa mère Antonia est décédée à sa naissance. C'est Juan le boucher du village son père qu'il l'élève.
Tom "aux yeux de nuit", il a une grande tendresse pour son institutrice Dolores. Elle est extrêmement maternelle avec Tom. Il l'appellera maman, passage touchant.Tout est dit, l'amour que porte le petit Tom pour cette jeune femme s'est assez renversant, dit dans une grande simplicité de ton.
"Dis, on peut appeler "maman" une dame qui n'est pas sa vraie maman ? - Oui bien sûr, si tu l'aimes comme une maman."
Dans ce petit village on rencontre ses habitants riches en couleur, comme le coiffeur Juan, le chauffeur de taxi fan de Madonna.
Tout se petit monde masculin se retrouve chez Juan pour militer contre le pouvoir en place.
"Aux environs de minuit, un étrange ballet se fait à la boucherie : des hommes arrivaient, toujours d'un pas pressé, le plus souvent avec un foulard, ou le col remonté pour masquer en partie leur visage""Une fois à l'intérieur, les hommes se retrouvaient autour d'une large table ovale disposée dans l'arrière-boutique."
Ils invite Dolorès. Elle deviendra la maitresse de Juan pour le plus grand plaisir de Tom. Elle militera aussi et elle aidera Juan a coller des affiches.
"Il n'avait pas fallu plus d'une danse et d'une nuit de carnaval à Juan pour tomber amoureux fou de l'institutrice."
C'est un vrai bijou ce livre (comme le dit Sylire), c'est un petit livre très poétique écrit dans une langue superbe et fluide.
Une belle découverte qui vient d'un tout petit éditeur.
Gaetano Bolan est né en 1969 à Arica au Chili. Il vit aujourd’hui à Valparaiso, après plusieurs années passées en France. La boucherie des amants est son premier roman,
Photographie de couverture de Richard Bato

10 commentaires:

Joelle a dit…

Contente de voir qu'il t'a plu ! Cela ressemble à une fable poétique mais qui aborde un sujet grave. Un coup de coeur pour beaucoup de lecteurs et lectrices de mon entourage !

Anne a dit…

Plusieurs avis bien enthousiastes pour ce roman...la tentation se fait irrésistible...

Stéphanie a dit…

j'aime beaucoup le titre
je le note mais pour plus tard, en ce moment, j'ai plutôt besoin de rire

gambadou a dit…

tu en parles très bien, je le note tout de suite, il me tente beaucoup

beatrix a dit…

et bien j'ai hate de le lire aussi..j'ai terminé le livre de Alain Mabanckou..très beau et touchant..j'en parlerai ..ton commentaire est très enthousiaste.Bonne journée Malice

soledad a dit…

Tu en parles drôlement bien, ça donne vraiment envie et comme j'étais à la recherche de romans latino-américains, je vais le rajouter à ma liste. Merci.

Katell a dit…

vendu!!! Je le note.

Malice a dit…

A toute : cette merveille je la dois à Sylire. Sans elle, je n'aurai pas lu ce livre. Je dois dire que c'est une très belle découverte, ce livre ma bcp touché.

Flo a dit…

J'avais déjà noté ce titre chez Laure. Je souligne !

Nico a dit…

J'ai énormément ce très court roman: l'écriture est belle et le ton tantôt émouvant, humoristique et tragique. J'ai adoré ce livre.