Pages

mardi 17 avril 2007

KIRSTY GUNN : PLUIE

IMGP1217_1



















Traduit par Anouk Neuhoff

Ce premier roman, magnifique, une merveille. Description de la nature de l'eau, du lac. Les éléments de la nature font corps avec les personnages, beau procédé.
"La rivière persistait, silencieuse et sage tandis que vous vous enfonciez de plus en plus profondément dans les terre, les couleurs de la berge passant de l'orange au jaune, de l'argile au brun grisâtre, ses rochers détrempés par les feuilles dans les coins où le soleil n'accédait jamais."
Les enfants livrés à eux même : Jim cinq ans et Janey douze ans. Elle vieille sur son frère comme une mère. " Je lui donnai le biberon et l'emmaillotai de couches attachées par des épingles." Les parents Charles et Kate aiment faire la fête boire du whisky. L'élément aquatique est très prèsent dans le livre, les scèances de natation avec l'odieux M. Petersen. C'est un Horrible professeur de natation tyrannique. Jane en tant qu'aîné doit transmettre les cours de natation à son petit frère Jim. Kirsty Gunn évoque le thème de l'enfant qui ne grandit pas : le mythe de Peter Pan." Nous étions les deux seules personnes sur la plage et pendant quelques temps mon frère et moi, me racontant une longue histoire de naufrages, de pirates, des scènes pour la plupart tirés de Peter Pan, avec les enfants qui s'échappaient..." C'est l'été il fait chaud, l'atmosphère est lourde pesante elle fait corps avec l'ambiance du livre elle est collante et envie de pluie pour nettoyer passer à autre chose. Récit est grave très grave étrange lourd mais magnifique.

J'ai penser à l'univers de Mc Ewan en lisant ce livre, mais à Colette oui le Blè en herbe si je me souvient il est question d'une histoire entre un frère et une sœeur. Mais aussi le sentiment de voir un film qui se déroule sous nos yeux. J'aime beaucoup l'univers de ce livre et quand je pense que c'est seulement un premier roman. C'est étonnant !!!! Et dans ma tête la chanson des Beatles est présente (c'est la bande son du livre/film qui se juxtapose à une musique plus sombre mystérieuse profonde et angoissante.)"Love, love me do You know I love you".




Enregistrer un commentaire