Pages

mercredi 11 avril 2007

YITSKHOK KATZENELSON -Le Chant du peuple juif assassiné

peupleLe Chant du peuple juif assassiné
C'est un livre original puisque c'est un long poème- récit, il se lit assez vite mais on est obligé de se replonger dedans pour essayer de comprendre cette sombre page de l'histoire dans le ghetto de Varsovie. C'est un petit livre à lire pour ne pas oublier, et une pure merveille!!!
En 1943,
l'auteur a écrit son poème en yiddish (la langue des juifs de l'est),dans le camp de Vittel. C'est l'histoire du peuple juif du ghetto de Varsovie, un témoignage sur une sombre page de l'histoire . À la lecture, je repense au très beau film de Polanski : Le pianiste, mais aussi au très belles photos de Roman Vishniac (médecin juif d'origine russe est parti sur les routes d'Europe orientale photographier les habitants des ghettos pour témoignage), les trois ensemble sont chargés d'émotion.
"Il est une rue à Varsovie, la rue Mila ... Ô arrrachez-vous le cœur de la poitrine,
Et à la place du cœur mettez une pierre, arrachez vos yeux mouillés de pleurs
Et posez sur vos orbits des tessons de verre, comme si vous n'aviez rien vu ni rien su,
Bouchez vos oreilles, faites-vous sourds - je vais vous conter la rue Mila !"
En lisant ce livre j'ai ressenti la même émotion que en lisant le livre de Cynthia Ozick : Le Châle.
Ce livre ma été recommandé au stand Zulma au Salon du livre. Je ne savais pas quelles livres prendre tellement leurs nouvelles couvertures sont craquantes, et en plus les auteurs ne sont pas connus, le choix fut difficile.
Enregistrer un commentaire