Pages

mardi 5 décembre 2017

JAMES WELCH : A la grâce de Marseille


Traduit par Michel Lederer

Un roman magnifique, époustouflant ! Après la lecture de Tristesse de la terre d'Eric Vuillard. Je me suis plongée avec délice dans ce roman qui se déroule à Marseille. 

C'est une Une fresque épique qui se déroule sur seize ans.
Charging Elk, un jeune Sioux arrivé en France avec la troupe du Wild West Show de Buffalo Bill est fier de parader dans Marseille dans ses vêtements somptueux. La foule les acclame, lui et ses amis. Nous sommes en 1889. La plupart des Indiens des plaines ont déposé les armes et vivent désormais dans des réserves. Charging Elk, lui, a refusé de s'assimiler à la culture dominante, il a préféré s'engager dans la troupe de Buffalo Bill. Pendant les représentations du show, il est de nouveau un Indien, galopant à toute allure au milieu d'un troupeau de bisons, devant des spectateurs admiratifs. Mais le jour où il fait une mauvaise chute de cheval, tout bascule. Il se réveille à l'hôpital, s'enfuit, erre entre le Vieux-Port et la gare du Prado, et découvre que la troupe a levé le camp. Chargink Elk va devoir s'inventer une vie dans un monde qui lui est totalement étranger. Il apprendra " la langue des Blancs de l'Ancien Monde ", travaillera dans une savonnerie, et épousera une Française.

Ce roman  est audacieux et original qui tourne autour de la quête d'identité de Charging Elk.
James Welch pour écrire se roman s'est inspiré d'une histoire vrais qu'il a découvert quand il était à Marseille pour  la sortie de mon roman Comme des ombres sur la terre, avec son éditeur, Francis Geffard.


Enregistrer un commentaire