Pages

vendredi 2 septembre 2016

MARY BETH KEANE : La cuisinière

Traduction Françoise Pertat

C'est grâce à Lou que j'ai découvert ce roman, c'est son billet qui m'a vraiment donné envie de découvrir le destin de cette femme.
" Ils pensaient qu'elle était contaminée et que la typhoïde se transmettait de ses mains à la nourriture qu'elle servait. Le fait qu'elle n'ait jamais été malade un seul jour de sa vie était sans intérêt."
Mary Mallon, une jeune immigrée irlandaise courageuse et arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle. Elle cuisine  dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent.
 Pourtant et c'est très étrange, Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Mais, Mary doit se soumettre à des examens médicaux et la voilà mise en quarantaine à l'hôpital de North Brother Island aux côtés de patient tuberculeux. Elle se sent en pleine forme. 
Des médecins finissent par s'intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu'on l'observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. " Même en dehors de la blanchisserie, elle sentait que les gens se reculaient devant elle ces derniers temps, on lui cédait le passage d'une façon particulière." Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l'envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan.  Mary Mallon est une  femme indépendante,  courageuse, elle se bat pour  sa liberté...

Ce roman retrace le destin incroyable  de Mary Mallon. " La cuisinière" est un roman passionnant à découvrir ! 

2 commentaires:

Titine a dit…

J'ai entendu du pour et du contre sur ce roman, j'hésite encore à le lire.

Malice a dit…

Et bien je pense qu'il ne faut pas hésiter un seul instant -;)