Pages

dimanche 13 mars 2016

MICHIEL HEYNS : La dactylographe de Mr James

Rentrée littéraire 2012

Theodora Bosanquet,
Traduit par Françoise Adestain

En 1907, Henry James engage une nouvelle secrétaire. Theodora Bosanquet, qui demeura à son service jusqu’à la mort de l’écrivain. 
"Miss Petherbridge qui affirma dès le premier jour à son troupeau frissonnant de futur dactylographes : 
" Nous les femmes, nous avons appris à nos dépens que nous sommes des citoyens de seconde zone dans un Monde d'Homme. Il est de notre devoir d'acquérir les qualification donnant accès à ce monde.""
Morton Fullerton
Ce roman se déroule dans la petite ville de Rye : la vie à Lamb House de 1907 à 1916.  Frieda Wroth est la dactylographe  et la secrétaire du Maître. C'est dans cette demeure feutrée que Frieda rencontre le séduisant journaliste Morton Fullerton.  Elle va être en contact avec lui grâce au spiritisme, elle se met à la machine à écrire et elle pense très fortement à lui. Henry James reçoit la visite dans sa maison de Rye : son frère et sa famille. 
Henry James a été un grand ami d'Edith Wharton, qu'il surnomme l'Ange de la dévastation, et qui entre Paris et l'Amérique parcourt la campagne anglaise à toute vitesse dans sa voiture.J'ai trouvé ce roman audacieux, original comme idée, la mythique Remington est un personnage qui a toute sa place dans ce roman où tout tourne autour de l'écriture. "La machine était l'instrument parfait pour capturer ces idées, et, peu à peu, elle parvint à noter des phrases entières : il lui fallait seulement vider son esprit de toute pensée étrangère, et attendre que l'engourdissement succède au tremblement de ses mains ; puis ses doigts, posés sur les touches, commençaient à exécuter les injonctions de l'autre esprit qu'elle identifiait désormais à Mr Fullerton."
Dans ce roman est présent l'univers d'Henry James la confrontation entre la vieille Europe et le nouveau monde l'Amérique. 
Tout de même je n'ai pas été totalement séduit par ce roman. Pas de personnage  véritablement attachant, trop long roman qui se traîne etc... 


Mrs Pankhurst

Ce roman "La dactylographie de Mr James" se déroule au début du XXième siècle à l'époque des manifestations des suffragettes qui veulent améliorer la condition des femmes.  Frieda à Rye assiste à quelques réunions féministes : " Pendant ces promenades, Miss James (la nièce d'Henry James qui est américaine), exprimant son admiration pour ce qu'elle appelait la situation indépendante de Frieda, aimait discuter de la Condition des Femmes. Elle avait vu une manifestation de suffragettes devant le Parlement le lendemain de son arrivée  à Londres  et s'en déclarait très impressionnée encore que ses commentaires ne fussent pas dénués d'ambivalence. "Il paraît qu'elles étaient cent mille, et que certaines d'entre elle se sont dirigées vers Downing Street et ont lancé des pierres  sur les fenêtres du Premier ministre. Une vingtaine a été arrêtée et envoyée à la prison Holloway. C'est un comportement exagéré, évidemment, en Amérique les femmes ont de meilleures manières. "




Il y a quelque temps j'ai vu ce très beau film concernant la condition des femmes en Angleterre : "Les suffragette".
En Angleterre, au début du XXe siècle, Maud, une jeune femme élégante, mariée et mère de famille décide de s'engager auprès du groupe de militantes féministes britanniques appelé « Les suffragettes », un mouvement radical qui lutte pour obtenir le droit de vote des femmes au Royaume-Uni. Face aux réactions agressives du gouvernement envers les diverses manifestations pacifiques, Les suffragettes, dirigées par la célèbre Emmeline Pankhurst, sont prêtes à recourir à la violence et à risquer leur travail, leur famille et leur vie pour porter leur message... Un très bon film que j'ai beaucoup apprécié. 

Logo by Eliza

3 commentaires:

Lou a dit…

Alice, ton billet tombe à point nommé (malgré tes réserves) ! J'ai ce livre dans ma PAL depuis longtemps et j'avais complètement oublié où se déroulait l'action... or dans deux semaines, à la même heure, je serai dans le train pour l'Angleterre, direction le Kent ! Et nous prévoyons d'aller à Rye où j'étais allée au collège, dont je garde un joli souvenir, bien qu'un peu vague. J'avais déjà noté la présence de la maison d'Henry James mais n'avais pas repensé à ce roman, or depuis deux semaines je consacre mes lectures à l'Angleterre et si possible, au Kent, en vue de commencer le voyage avec un peu d'avance.... :)
Quant au film, je ne l'ai pas vu car j'ai beaucoup de mal à aller au cinéma depuis l'arrivée de Baby Lou, mais il me tente énormément.

maggie a dit…

Le film ne me tente pas trop ( apparemment trop classique...), en revanche, j'avais bien aimé ce livre parce que j'avais trouvé que l'écriture était très belle. En plus, je ne sais pas dans quelle mesure la vie de James est romancée mais j'ai aimé cette bio romancée...

FondantGrignote a dit…

Une figure très intéressante apparemment ! Je note les références (livre et film).