Pages

samedi 5 avril 2014

RAYMOND CARVER : Tais-toi je t'en prie

C'est grâce au film de Robert Altman " Short Cuts" vu a sa sortie  que j'ai découvert l'univers de Raymond Carver 

Traduit par François Lasquin

« Les mots, c’est finalement tout ce que nous avons, alors il vaut mieux que ce soit ceux qu’il faut et que la ponctuation soit là où il faut pour qu’ils puissent dire le mieux possible ce qu’on veut leur faire dire. »  
Des personnages qui nous sont familiers car ils n'ont rien d'exceptionnels. Ils sont serveurs, facteurs, ouvriers, représentants, chômeurs, maris et femmes, maîtresses ou amants…Ce sont tous des êtres ordinaires, issus de la middle-class américaine, insignifiants, modestes .Les nouvelles de Carver disent le désespoir, la souffrance, la solitude, la lâcheté, la peur, le doute que l'on a en chacun de nous.

Les nouvelles de Carver sentent le vécu. Absence de chute,
un style minimaliste et redoutablement efficace. Ses nouvelles ne comportent pas de morale et pas nécessairement de chute en fin de texte. Raymond Carver fut un nouvelliste hors pair, brillant, son univers est proche de John Fante .


En me replongeant dans les nouvelles de Carver j'ai eu envie et bien justement de revoir
" Short Cuts" de Robert Altman 




















Julianne Moore, Matthew Modine, Tim Robbins, Robert Downey Jr., Lily Tomlin, Andie MacDowell, Fred Ward, Jack Lemmon en guest star superbe !
Le film s'ouvre sur un générique de début grandiose, la ville de nuit, les hélicoptères, la musique jazzy, magnifique et nous fait à merveille entrer dans l'univers déjanté de Raymond Carver.
Un ballet d'hélicoptères dans le ciel de Los Angeles. Un accident de voiture, un boulanger irascible, un enfant qui meurt sur un lit d'hôpital, un père ressurgi d'un lointain passé. Robert Altman, avec Short Cuts raconte des fragments de vie de neuf couples. Le casting est superbe ainsi que la mise en scène brillante. Un très grand film !

2 commentaires:

Mango lila a dit…

Rares sont les nouvelles que je réussis à aimer mais à Raymond Carver, je ne résiste pas.

Malice a dit…

Oui, les nouvelles de Carver sont très à part !