Pages

dimanche 24 juin 2007

SYLVIA TOWNSEND WARNER : Laura Willowes

C'est le 1er roman de l'auteure écrit dans les années 20.
Livre étrange, car l'on ne s'attend pas à de la sorcellerie, livre qui secoue le lecteur. Laura est aussi appelée Tante Lolly, fille de bonne famille,elle est célibataire et à la mort de son père. Elle quittera Lady Place. Son frère James s'occupera de la brasserie.
Elle ira vivre chez son autre frère Henry et sa belle sœur Caroline à Londre. Laura aime les plantes et grâce à sa grand-mère, elle a appris un très joli poème (la chanson de Nannie)
Des filles si vous mangiez
Des orties au mois de mars
Et en mai, l'armoise vous buviez
Jamais perdues ne seriez
Je dirai même qu'elle a une passion pour les plantes, la nature.
"Laura était persuadée que la tisane d'armoise ne la rendrait pas malade"
"Les branches avaient l'odeur de la forêt, une odeur de forêt bruissante et obscure comme celle à l'orée de laquelle elle se rendait si souvent à l'automne, dans ses rêves."
À la cinquantaine venue, elle aura envie de retrouver la campagne de son enfance, elle ira à Great Mop, dans la région des Chilterns.
La grande force du livre est la troisième partie c'est là où toute la beauté du roman est en place. Cette douce et tendre Lolly est une sorcière. Rencontre avec un petit chat qui la mordue, elle l'appellera Vinegar.
"Laura Willowes, en Angleterre, en l'an 1922 venait de passer un pacte avec le Diable. Le pacte était conclu confirmé et scellé du sceau rouge de son sang."
Elle converse avec Satan C'est cette partie qui tranche, avec la partie bien anglaise (thé, campagne, Londres) habituelle. Cette partie réveille le lecteur qui a été un peu endormi, par la deuxième partie et son ronronnement. Elle se sent chez elle avec la nature la forêt au pays de Great Mop.
Préface de Genevieve Brisac et voir http://www.genevievebrisac.com/actu6.htm
Lily en a fait une critique aussi de ce livre axé sur le début du livre ici.
C'est une écrivaine passionnante, j'ai très envie pour ma part de lire d'autre livre de Sylvia Townsend Warner.

8 commentaires:

Lily a dit…

Je vais continuer aussi la lire, avec plaisir... C'est vrai que la deuxième partie tranche énergiquement avec la première. Etonnant, vraiment !

Malice a dit…

Oui cette partie est Étonnante mais je trouve que le mot est un peu faible c'est plutôt Explosif : sur tout le passage de la danse la nuit.
J'aimerai bien voir ses autres livres car je pense que son univers est gothique,qu'il correspond à cette partie donc à poursuivre ...

sylire a dit…

Je l'ai dans ma PAL ! Je le lirai certainement cet été !

Malice a dit…

Alors avec Lily nous attendons ta critique avec impatience ;-))))

Clarabel a dit…

Ouhlala, vous m'intriguez les filles !
Moi aussi je vais bientôt lire ce livre, ces deux belles critiques semblent tout à fait à sa valeur !!!
Chouette, ça promet ! :)

Florinette a dit…

Il fait partie également de mes projets d'été !

Lou a dit…

Voilà un auteur susceptible de me plaire ! Je l'ajoute tout de suite à ma LAL :o)

Cuné a dit…

En effet, tu as adoré :-D
c'est justement la dernière partie, que tu trouves "explosive" qui m'a personnellement rebutée.