Pages

dimanche 9 avril 2017

MARIE BARRAUD : Nous, les passeurs

« J’ai voulu raconter l’histoire de mon grand-père et, par ricochet, celle de ses deux fils. J’ai voulu dire ce qui ne l’avait jamais été, en espérant aider les vivants et libérer les morts. J’ai pensé que je devais le faire pour apaiser mon père. Ces mots, c’est moi qu’ils ont libérée. »
Albert Barraud, médecin, il a été  un résistant, et il a été arrêté par les Allemands. Il est envoyé au camp de Neuengamme. Il a eut un destin héroïque. Il a consacré toute sa vie aux autres et délaissant par la même occasion sa famille. Plus de trace de lui, il disparait en mai 1945, sur le paquebot Cap Arcona. Marie va se rendre au camp de Neuengamme avec son frère et elle va chercher à un résoudre le secret de famille. 

Aucun texte alternatif disponible.C'est plus un témoignage  hors du commun, touchant sur une famille qui cherche à savoir, à comprendre ce grand père qui à passé une grande partie de sa vie à sauver des vies. 

Aucun commentaire: