Pages

lundi 13 mars 2017

CHISTIANA MOREAU : La sonate oubliée




À 17 ans, Lionella, d’origine italienne, ne vit que pour le violoncelle, ce qui la distingue des autres adolescents de Seraing, la ville où elle habite en Belgique. Elle découvre un journal intime, une médaille coupée et... une partition pour violoncelle qui ressemble étrangement à une sonate de Vivaldi. Lionella se trouve plongé alors dans le destin d'Ada,  une jeune orpheline du XVIIIe siècle, pensionnaire de l'Ospedale della Pietà, à Venise, dans lequel  Antonio Vivaldi, enseignait la musique.

Christiana Moreau entremêle les époques le passé et le présent.   Elle évoque le XVIIIe siècle, Vivaldi et Venise c'est une bonne idée romanesque mais je suis perplexe. Je n'adhère pas trop à cette histoire "cousue de fils blanc".
Une déception !

Aucun texte alternatif disponible.Cette sonate sera vite oubliée dommage. Ce roman n'a pas su me captiver, je le regrette.

Aucun commentaire: