Pages

dimanche 2 août 2015

VICTOR HUGO : Voyage en France (1834 -1836)

Il raconte sa visite émerveillée des côtes bretonnes et normande en compagnie de Juliette Drouet. Il voyage en diligence (en patache ou en coucou), en bateau à vapeur, et souvent à pied . Il envoie des lettres à ses proches son épouse Adèle, sa fille Léopoldine ou son ami Louis Boulanger. 

 

" à Etretat, il profite de la marée basse pour descendre sur le rivage, il foule les galets, il s'appuie sur les roches et ses sens en éveil participe avec intensité à l'expérience qui nourrit l'imaginaire."

" Ce que j'ai vu à Etretat es admirable. La falaise est percée de distance en distance de grandes arches naturelles sous lesquelles la mer vient battre dans les marée. J'ai attendu que la marée fût basse, et à travers les goémons, les flaques d'eau, les algues glissantes et les gros galets couverts d'herbes peignées par le flot qui sont comme des crânes avec des chevelures vertes, je suis arrivé jusqu'à la grande arche, que j'ai dessinée. "



Henri de Guise 



"J'ai vu hier la ville d'Eu. Le château est intéressant et curieux quoique ratissé, débarbouillé et gâté par les restaurations récentes. J'ai visité dans le collège les tombes du Balafré et de sa femme, deux chefs - d'œuvre du seizième siècle, et, dans la crypte de l'église, les tombeaux des comtes d'Eu et d'Artois. "


Catherine de Clève
© Alice Théaudière


Aucun commentaire: