Pages

samedi 27 juin 2015

GABRIEL GABADAMOSI : Vauxhall

Traduit par Elisabeth Gilles 

 C'est une enfance au bord de la Tamise dans les années  60-70 , où l'on trouve le ciné,  les bagarres et les clochards, les fantômes et les terreurs nocturnes.Le narrateur a un père nigérian et musulman,  une mère irlandaise et catholique. Les rapports de ses parents sont tumultueux, ils  se querellent et se séparent, se retrouvent, se soutiennent, s’aiment.  Les fêtes  réunissent la communauté nigérianne ou la famille irlandaise. 

Très déçu par ce roman lu dans le cadre d'une opération Masse Critique, c'est dommage car j'apprécie beaucoup les romans qui parlent du monde de l'enfance. Je ne suis pas arrivée à rentrer dedans, je n'ai pas accroché au style de l'auteur. Je n'ai pas trouvé les personnages particulièrement attachants mais plus tôt antipathiques . Je pensais apprécié ce roman surtout après avoir lu la quatrième de couverture, je m'attendais à autre chose, je pensais que l'auteur allait m'en mener dans une histoire plus passionnante et tumultueuse. 
tous les livres sur Babelio.com

1 commentaire:

Lou a dit…

Dommage, je ne le connaissais pas mais il avait l'air intéressant pourtant...