Pages

samedi 28 juin 2014

MACBETH : SHAKESPEARE

Cartoucherie de Vincenne
Macbeth est une tragédie de William Shakespeare, elle se déroule en Ecosse.


« La vie n’est qu’une ombre en marche, un pauvre acteur/qui, sur scène, se pavane et se ronge pendant une heure/et puis qu’on n’entend plus. C’est une histoire contée par un idiot, pleine de bruit et de fureur/et ne signifiant rien. »



La Norvège et l'Écosse se livrent une bataille où Macbeth, cousin du roi Duncan et chef de son armée, s'illustre par son courage, sa persévérance et sa loyauté. Revenant victorieux, Macbeth rencontre trois sorcières qui leur font une prophétie. Macbeth il deviendra roi.  Macbeth apprend quelques temps plus tard que Duncan l’a nommé Sire de Cawdor, réalisant ainsi la première prophétie. Les généraux sont réunis autour de Duncan qui décide de séjourner dans le château de Macbeth. Lady Macbeth reçoit une lettre de son mari lui relatant les prophéties des sorcières. Impatiente, elle pousse son époux à prendre son destin en main. De ce faite pour accéder plus rapidement au trône, Macbeth conçoit le projet d’assassiner Duncan, le roi d’Ecosse. Elle lui suggère également de tuer les gardes pour leur faire porter la responsabilité de ce crime.
L’essentiel de la tragédie montre comment Macbeth et Lady Macbeth sombrent progressivement dans la folie, lui obsédé par la crainte de perdre sa couronne et tenaillé par le remords des crimes commis, elle ne parvenant pas à oublier le sang s’écoulant des plaies mortelles du roi Duncan. Lady Macbeth est soumise à des crises de somnambulisme et d’hallucination (lavant obsessionnellement ses mains qu’elle imagine pleines de sang), et finit par se suicider. Cette pièce tourne autour de la destiné d'un couple monstrueux Mabeth et Lady Mabeth. 



Il se trouve qu'il y a quelques jours j'ai assisté à une représentation de Macbeth monté par Ariane Mnouchkine au théâtre du Soleil. 

Traduit et dirigé par Ariane Mnouchkine, musique de Jean-Jacques Lemêtre. 
Mise en scène d'Ariane Mnouchkine
Quarante comédiens sur scène 
Serge Nicolaï : Macbeth.
Nirupama Nityanandan, : Lady Macbeth 
 Maurice Durozier : le roi Duncan), 
Duccio Bellugi-Vannuccini : l’héritier légitime
Vincent Mangado : Banquo




Ariane Mnouchkine nous offre un spectacle en cinémascope. 
 Un des passage magique de cette représentation de Macbeth est l'irruption des sorcières dans une grande salle de réception, faisant voler la vaisselle dans les airs… sans la toucher, puis invitant Macbeth à découvrir un dernier oracle par voie d’ordinateur 
Les changement de décors son un véritable ballet, éblouissant de minutie. C'est un Macbeth contemporain que nous offre Ariane Mnouchkine. C'est un spectacle magnifique, je me suis régalée et j'ai pris beaucoup de plaisir à voir cette pièce. 

2 commentaires:

maggie a dit…

Ca doit être fabuleux de pouvoir voir la mise en scène de Mnouchkine ! Il faut que je relise cette pièce que j'aime beaucoup !

Malice a dit…

Oui, c'est une pièce magnifique !