Pages

mardi 21 janvier 2014

REIF LARSEN : L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet

Traduit par Hannah Pascal

T. S. Spivet est un jeune prodige de douze ans, passionné par la cartographie et les illustrations scientifiques. Ses parents : sa mère, le Dr Clair, est une entomologiste saugrenue obsédée par un insecte qu'elle traque depuis des années. Son père est un cow-boy n'entend rien aux sciences et aux recherches de son fils et de sa femme. Il est un grand buveur de whisky.Un jour, le musée Smithsonian l’appelle : le très prestigieux prix Baird lui a été décerné et il est invité à venir faire un discours. " J'allais me rendre à Washinton. J'étais cartographe, scientifique, et on avait besoin de moi là-bas. Le Dr Clair elle aussi était scientifique, mais je ne sais trop pourquoi, le ranch lui convenait aussi bien qu'à mon père. Ces deux-là étaient à leur place ici ensemble, à se tourner autour sur les pentes infinies du divide."
À l'insu de tous, il décide alors de traverser les États-Unis dans un train de marchandises pour rejoindre Washington DC... Mais là-bas personne ne se doute qu'il n'est qu'un enfant. Muni d'un télescope, de quatre compas et des mémoires de son arrière-arrière-grand-mère. La lecture des mémoires de son  ancêtre Emma est un très joli moment dans le roman. Elle était voisine de Louisa Alcott, Ralph Waldo Emerson ( transcendantaliste)  habitait lui aussi pas loin. Elle s'intéressait aussi beaucoup à la science. " L'année suivante, en 1869, Emma retournait à l'Académie, triomphante, pour présenter sa thèse et donner un discours sur la question de la place des femmes dans l'éducation supérieure, coécrit avec Mme Mitchell au cours d'un week-end qu'elles avaient passé ensemble dans les Adirondack"
T. S. entreprend un voyage initiatique qui lui permettra peut-être enfin de comprendre comment marche le monde...La forme du roman de Reif Larsen est très originale, il est construit comme un carnet de route tenu par le jeune Spivet, il nous raconte son épopée et  dans les marges il nous met des notes et des croquis pour expliquer certains passages. 
 Ce roman est foisonnant d'histoires et de réflexions sur le monde. Un roman original, mais  comme le dit Cynthia dans son billet "un roman un peu trop "fourre-tout" à mon goût et que je n'ai peut-être pas réussi à apprécier à sa juste valeur".
Pour avoir une idée de ce livre très original je vous envoie au site de T.S Spivet

Ce roman plein d'imagination a été adapté au cinéma par Jean Pierre Jeunet. Le film est vraiment charmant, j'ai aimé retrouvé l'esprit d'Amélie Poulain. L'acteur qui joue le rôle de T.S Spivet est vraiment à croquer. C'est véritablement avec des yeux d'enfant émerveillé que j'ai vu ce petit bijoux cinématographique.  Ce film de Jean-Pierre Jeunet est magnifique poétique, plein de fantaisies, il prend au tripe car très émouvant. Un film qu'il faut voir selon moi pour passer un joli moment, moi en ce qui me concerne, j'ai vraiment aimé. Voir le site du film

4 commentaires:

dominique a dit…

il ne m'en reste pas un grand souvenir mais je m'étais amusée avec ce livre

Kathel a dit…

Il est dans ma PAL, il la domine et l'écrase à vrai dire, par son volume ! ;-) J'espère aimer !

Malice a dit…

@dominque : Oui, c'est un roman plaisant, un bon moment de lecture détente !
@ Kathel : Et, bien j'espère bien !

Cynthia a dit…

Je n'ose pas voir le film et en même temps je me dis que Jeunet a forcément du faire une sélection dans tout ce flot d'informations :)