Pages

jeudi 26 décembre 2013

OSCAR WILDE : Le Prince heureux et autres contes

Traduit par Jules Castier

Le Prince heureux " Pourquoi ne peux tu pas faire comme le Prince heureux ? demanda une mère sensée à son petit garçon qui pleurait pour avoir la lune. Il ne viendrait pas à l'idée du Prince heureux de pleurer pour avoir quoi que ce soit." Le Prince heureux est une statue au centre de la ville, avec des yeux en rubis et couvert de feuille d'or. L’hiver approche, et une petite hirondelle qui devrait pourtant migrer pour l’Afrique s’attarde sur les hauteurs d’une cité où se dresse une statue : celle du Prince Heureux. Cette statue, admirée de tous, souffre de voir tant de misère dans la ville. Elle demande l’aide de l’hirondelle.Une histoire d'amitié entre une statue et une hirondelle. Ce Prince est remplit de bonté de générosité grâce à la complicité entre lui et l'oiseau. Un conte très touchant et superbe. Ce Conte humaniste est une satire de la société du monde bourgeois, le maire dérangé par la mort de l'oiseau. Le Prince heureux fait une allusion à " la Petite Fille et les allumettes d'Andersen". " En bas sur la place, dit le Prince heureux, se tient une petite marchande d'allumettes. Elle a laissé tomber se allumettes dans le ruisea, et elle sont tout abîmées. Son père la battra si elle ne rapporte pas l'argent à la maison, et elle pleure. Elle n'a ni bas ni souliers, et sa petite tête est nue. Arrache-moi l'autre œil, et donne-le-lui, et son père ne la battra pas." La fin du conte nous fait penser au" Petit Soldat de plomb d'Andersen. 

- Le Rossignol et la Rose 
Traduit par Stuart Merrill
"- Le prince donne un bal demain soir, murmura le jeune Etudiant, et mon amour sera de la compagnie. Si je lui apporte une rose rouge, elle dansera avec moi jusqu'à l'aube. Si je lui apporte une rose rouge, je la tiendrai dans mes bras, et elle posera sa tête sur mon épaule, et ma main enserrera la sienne. Mais il n'y a pas de rose rouge dans mon jardin, et je serai donc assis seuls, et elle passera devant moi. Elle ne fera aucune attention à moi, et mon cœur se brisera."
Un jeune étudiant recherche une rose rouge pour séduire une jeune fille. Mais il a un mal fou à en trouver une. La jeune fille le méprise et elle est cruelle avec lui comme c'est pas croyable.  L’amour humain  est une souffrance, le rossignol se sacrifie pour que l'étudiant est une rose rouge.

- L'Ami dévoué : fable sur l'amitié entre Hans et le meunier, la générosité c'est bien mais c'est important l'échange, me semble t-il aussi.  Le pauvre Hans se fait avoir par le meunier. Oscar Wilde nous décrit  une vue bien pessimiste de l’amitié : égoïsme de l’un, naïveté confiante de l’autre, la victime. Ce texte est en partie autobiographique. Superbe, il nous fait réfléchir, il nous questionne et il est bouleversant !

- La fusée remarquable : les grands thèmes qui se dégagent sont les mêmes  dans l'ami dévoué : la générosité, pensée aux autres et ne pas être égoïste, l'orgueil. Wilde s'en prend au peintre Whistler ancien ami de Wilde, là il évoque la vanité de l'artiste. 
"N'importe qui peut compatir aux souffrances d'un ami, mais seule une personne dotée d'une nature exceptionnelle est capable de se montrer sensible au succès d'un ami." 

Les thèmes de ces contes ou fables sont l'amitié, l'attention porté à l'autre.  Ces contes sont assez pessimiste  assez dur et cruels. L’Hirondelle comme le Rossignol symbolise l’amour pur,  présence importante dans ces contes des oiseaux, des fleurs et des jardins d'un univers bucolique. Pour ma part j'ai aimé le style l'écriture d' Oscar Wilde que je trouve mordante envers la société de son époque, mais très actuel indémodable ! En réfléchissant bien je voie un rapprochement avec les Fables de la Fontaine car dans ces contes il y a une morale, mais aussi à  Andersen. Avec les contes Oscar Wilde dessine son œuvre future. 



Aucun commentaire: