Pages

jeudi 31 octobre 2013

ERIC PESSAN : Muette

Rentrée littéraire 2013 

Ce roman est construit autour de Muette, une jeune adolescence, un peu fantôme, elle se sent seule , rejetée par les autres et plus particulièrement par ses parents. Elle fugue très souvent car elle ne connait pas l'existence d'un foyer chaleureux et paisible. Ces parents ne s'occupent pas d'elle, ils ont d'autres soucis en tête. Muette n'a pas été un enfant désiré, elle est arrivée trop tôt dans la vie de ses parents. "La mère de Muette fut directement conduite ne salle de naissance, le col était largement dilaté et heureusement la poche des eaux n'avait pas été percé, sinon - concluait la légende familiale - Muette serait née entre deux tombes sur le marbre d'un caveau."
 C'est un roman  qui commence à 100 à l'heure, quand j'ai commencé, je ne l'ai plus lâché, j'ai été tout de suite sous le charme et comme fasciné. Les phares sont longues et nerveuses. L'écriture d'Eric Pessan est forte et fascinante. Les monologues de Muette sont ponctués par les phrases quotidiennement et banalement assassines (elles sont écrites en italique) de sa mère et ses petites phrases font mal, voir très. Déjà, les mères sont en général forte pour être négative envers leur fille mais là c'est vraiment dure.
Entre parenthèse,  une belle référence a un magnifique album jeunesse Tempête de Claude Ponti " Sa mère prend l'album La Tempête dans le porte-revues et lit l'histoire de la souris Clarisse qui fait un bateau dans le lit de ses parents parce que leur maison va être démolie par le vient et engloutie par le déluge." un album poignant un bel écho dans le roman d'Eric Pessan. 
Beaucoup de silence de non-dits dans ce roman. A  la lecture de ce roman j'ai eu une pensée pour le cousin de ma cousine rejeté par sa famille car pas dans la norme, il n'a pas trouvé sa place dans une famille trop bourgeoise car trop sensible à fleur de peau. 
Mais aussi Muette pourrait être la petite sœur de la Drôlesse le film sensible et émouvant de Jacques Doillon. Muette d'Eric Pessan est un roman sensible et très touchant en cette rentrée littéraire qui a su me séduire. 


4 commentaires:

Anis a dit…

Je l'ai aussi dans ma pile et il me tarde de le lire.

Cristie a dit…

Voilà qui m'intéresse !

antigone a dit…

Je l'ai noté chez Clara... J'avais déjà lu un roman d'Eric Pessan, assez sombre, j'espère que celui-ci me plaira.

Malice a dit…

@ Anis : ne tarde pas trop ;-)
@Cristie : Oui, un petit roman très intéressant !
@ Antigone : Oui, les avis autour de ce roman sont intéressant, un livre qui nous questionne, interroge aussi !