Pages

jeudi 13 juin 2013

EMMANUEL CARRERE : LIMONOV


Prix Renaudot 2011

"Entre l'argent et la gloire, c'est la gloire qui l'intéresse, et même s'il a rêvé, quand il était plus jeune, d'avoir les deux, il sait maintenant que ce n'est pas son destin."
Ce livre raconte la vie d'Édouard Limonov, pour le moins surprenante : né en février 1943, fils d'un sous-officier du NKVD, sous le régime communiste. " - et comme tout ce qu'il a rêvé de faire enfant, il le fera." Il devient poète à Moscou, où il se fait rapidement connaître dans un cercle de dissidents au régime. Forcé de quitter l'URSS, il s'exile à New York où il se retrouve clochard puis travaille comme majordome d'un milliardaire, tout en écrivant des récits autobiographiques. Il part ensuite pour Paris où il devient un écrivain prisé, sans avoir non plus un immense succès. Il est le collaborateur de Jean Edern Hallier pour "L'Idiot international". 
 Il va faire la connaissance d'Emmanuel Carrère, jeune journaliste au début des années 8O. "En plus d'écrire à Télérama, j'animais sur une radio libre une émission hebdomadaire et quand est paru le Journal d'un raté, j'y ai invité Limonov." Après la chute du pouvoir communiste, il retourne voir ses parents et d'anciens amis à Kharkov, puis se retrouve soldat aux côtés des forces serbes. À la fin du conflit, il décide de rentrer en Russie, où il forme le parti national-bolchévique.
Lors d'un séjour en France, il va voir son ami Jean-Edern Hallier. Ce dernier lui pose la question suivante : "Tu fais quoi au juste, en Russie ? - En Russie ? répond Edouard en secouant sa serviette couverte de sable. Je prépare à prendre le pouvoir. Je pense que c'est le bon moment." Son parti est interdit et Limonov est emprisonné durant quatre ans pour tentative de coup d'état. En prison, il passe de longs moments à méditer, écrit trois livres, et a une expérience mystique. Sorti, il se rapproche des libéraux et devient un leader de l'opposition à Vladimir Poutine, il le déteste.
Limonov est un véritable personnage de roman, pas un personnage de fiction.  Sa vie est particulièrement romanesque . C'est un personnage complexe à la fois une ordure, un aventurier voyou, courageux, chevaleresque. Malgré tout l'intérêt que je peux porter  à cet ouvrage j'ai trouvé des longueurs mais il est certain que je ne suis pas une passionnée de l'histoire de la Russie contemporaine.

3 commentaires:

sylire a dit…

Moi j'ai vraiment adoré ce livre et je n'ai pas senti de longueurs.
Bon week-end Alice !

Philisine Cave a dit…

Je note que tu as noté des longueurs ! Toujours un détail important pour moi. Bises et merci.

Karine:) a dit…

Il me tente celui-là... même si je connais plus la "vieille" russie romantisée que la russie contemporaine..