Pages

lundi 20 mai 2013

LINDA NEWBERY : Graveney Hall

 Traduit par Joseph Antoine
Greg, un adolescent est fasciné par Graveney Hall, une ancienne demeure qui a été ravagée par un incendie en 1917.  Il a une passion pour la photographie, il choisit d’en faire un sujet d’étude. Il y rencontre Faith, une jeune fille, dont les parents appartiennent à une association s’occupant de restaurer bénévolement les ruines. A deux, ils vont s’intéresser au passé de la famille d'Edmund Pearson qui a vécu sur ce domaine. 
Greg se lie d'amitié avec Jordan, un garçon discret et nageur de compétition. Edmund se sent en profond décalage avec le monde dont il est issu  Au front, il est tombé fou amoureux d'un autre soldat, Alex. A son retour chez lui à Graveney Hall, sa famille l'oblige à se marier avec une jeune demoiselle. 
Edmund rejette violemment  l'idée de se marier avec une femme, il avoue à un prêtre qu'il est homosexuel. 
Concernant mon impression sur ce roman, il est plutôt mitigé. Le traitement de l'homosexualité  et de la religion  a déjà été  merveilleusement bien traité chez Forster dans "Maurice". Donc de ce point de vue le roman de Linda Newbery n'a rien d'original. Par contre mêler ce point de vue à une période contemporaine est là plus intéressante. Pour moi, il n'y a pas deux histoires parallèles, mais plutôt deux histoires qui se rencontrent l'une dans le passé qui fait écho au présent. Le passé d' Edmund se mélange au présent à la vie de Greg. Le  poème de Thomas Hardy fait un lien entre le passé et le présent. 
Pour conclure j'ai trouvé que ce roman de Linda Newebery se lit agréablement tout simplement.
 J'avais déjà lu d'elle son roman De pierre et de cendre.
 En complément voir le billet de Manu, je suis entièrement d'accord avec elle quand elle dit ceci : "Graveney Hall est donc un roman riche qui traite de thématiques actuelles mais qui souffre d’une construction trop copiée sur certains classiques anglais."


5 commentaires:

maggie a dit…

Je l'ai repéré chez Lou. après de pierre et de cendre, j'ai hâte de lire celui-là !

Cristie a dit…

Je vais passer sur celui-ci !

Titine a dit…

Je vais le lire pour le mois anglais mais vous êtes plusieurs à avoir été déçues. Du coup, je n'en attends pas grand chose !

Malice a dit…

@ Maggie : Oui il a été lu par Lou déjà !
@ Cristie : Je te conseille de lire Maurice de Forster.
@ Titine : Deception c'est un grand mot ! C'est un livre qui se lit avec des passages plus ou moins ennuyeux. En effet ce n'est pas un grand roman, c'est juste un petit roman qui n'est pas déplaisant et il y a rien à en attendre en retour.

Anis a dit…

J'avais lu un livre d'elle "de ... et de cendres", je ne me souviens plus trop du titre mais il s'agissait encore d'une demeure et d'un secret de famille.