Pages

jeudi 27 octobre 2011

JANET ET ALLAN AHLBERG : LES BIZARDOS

Traduit par Claude Lauriot-Prévost


«Par une sombre, sombre nuit, trois squelettes sortirent de leur sombre, sombre cave pour faire peur aux gens. Mais comme aucun passant ne s'aventurait dans les sombres, sombres rues, les affreux jouèrent à se faire peur... à eux-mêmes!"

Nous rentrons dans la maison de la famille squelette, elle est composée d'un homme, d'un chien et d'un enfant. Dans la rue la nuit, ils promènent le chien. Puis, le chien tombe en miette, et le grand et le petit squelettes doivent le remonter. Ils meurent d'envie de faire peur à un gentil garçon, à une vieille dame, mais il rencontre personne, tout le monde dort. Alors ils décident de se faire peur entre eux.

C'est une délicieuse histoire pleine de fantaisie et très colorée concernant les illustrations. 

1 commentaire:

Schlabaya a dit…

J'aime bien, c'est sympa comme tout, mes deux pirates adorent évidemment ! Il y a aussi "les Bizardos et le train fantôme".