Pages

dimanche 10 juillet 2011

V comme Van Gogh par MARIE SELLIER


Il est hollandais et vit en France, c'est le pays qu'il a choisit pour peindre.
Son père Théodore est pasteur et sa mère Cornélia. Elle a perdu un fils à la naissance, elle donne le prénom de l'enfant mort au futur peinture Vincent Willem Van Gogh. Son enfance est austère au Pays Bas. Il aurait souhaité être pasteur comme son père.
Fin 1877, il s'installe au sud de la Belgique, il vit pauvrement, il rend visite aux malades et il leur lit la Bible. Son frère Théo habite à Paris, il copie Jean-François Millet. En 1885, son père meurt et il peint son premier grand tableau à l'huile, il a trente-deux ans. L'année d'après, il rejoint son frère à Paris, rue Lepic. Une longue amitié et correspondance les lient.
Théo est marchand des impressionnistes.
Il reste deux ans à Paris, il est en contact avec des impressionnistes. Il a "la peinture dans la peau", pendant huit ans il ne fera que peindre à en devenir fou. En 1888, il s'installe à Arles, fasciné par le Japon .
Il se lie d'amitié avec le facteur Roulin et sa famille. Il fait la connaissance de Gauguin.
Nuit étoilée " Toujours la vue des étoiles me fait rêver" écrit Vincent à Théo. Vincent un 23 décembre 1888, il se coupe une partie de l'oreille. Il a une fascination pour la couleur jaune, la couleur des blés, la couleur des tournesols. Les iris, la nature sont ses sujets favoris pour ne pas sombrer dans la folie.


La fin de sa vie il l'a passe à Auvers-sur-Oise, son ami inséparable c'est le docteur Gachet peintre aussi, c'est son ange gardien. Il est décédé à l'âge de trente sept.

Encore une fois un admirable livre de Marie Sellier. Je vous invite à vous rendre sur ce magnifique site dédié à Van Gogh.

© Alice Théaudière
Van Gogh repose dans le très mignon petit cimetière d'Auver sur l'Oise à côté de son frère Théo.

Aucun commentaire: