Pages

lundi 14 février 2011

AGATHA CHRISTIE : La maison biscornue

Traduit par Michel Le Houbie

"Il y avait un petit homme biscornu, qui se promenait sur une route biscornue. Il trouva une piécette biscornue, près d'une tuile biscornue Et ils vécurent tous les trois dans une maison biscornue. "
L'intrigue se déroule dans la ville et les environs de Londres à l'automne 1947. L’inspecteur Taverner, secondé par Charles, Hayward, jeune homme occupant durant la 2nde Guerre Mondiale un poste important au Caire où il rencontre Sophia Leonides. , une jeune Anglaise charmante . Ils tombent amoureux rapidement mais repoussent le moment de leurs fiançailles à leur retour en Angleterre à la fin de la guerre. Cette jeune fille habite dans une maison biscornue. Trois générations de la famille Leonides, des Anglais d'origine grecque, vivent ensemble dans cette maison.
"C'était une villa, mais de proportions si exagérées qu'on avait l'impression de la voir sous le grossissement d'une loupe énorme, une villa qui avait l'air d'avoir poussé en vingt-quatre heurs, comme un champignon, une invraisemblable construction, tourmentée à l'excès. C'était là , je le compris tout de suite, non pas une villa anglaise, mais l'idée qu'un restaurateur grec - et richissime - pouvait se faire d'une villa anglaise. "
Le grand-père de Sophie Aristide Leonides est un millionnaire âgé de quatre-vingt ans. Il vient d’être empoisonné chez lui. Sa seconde femme Brenda, beaucoup plus jeune que lui d'une cinquantaine d'années .
Qui as tué Aristide Leonides ? Charles fait connaissance de Joséphine la petite sœur de Sophia qui rêve de devenir détective. C'est une enfant précoce et bien étrange, elle en sait long sur le meurtre.
" - Je m'appelle Joséphine. Je l'avais deviné. Joséphine, la sœur de Sophia, était une enfant qui autant que j'en pouvais juger, devait avoir onze ou douze ans."

Je ne connaissais pas du tout ce roman d'Agatha Christie et je dois dire que c'est une jolie et agréable surprise !
C'est un excellent Agatha Christie, un très bon moment de lecture.

4 commentaires:

Joelle a dit…

Je l'ai lu dans mon adolescence et je viens de réaliser, à la lecture de ton billet, que je n'en garde aucun souvenir de l'histoire !! Une relecture ne serait pas un luxe ;)

Céline a dit…

Je l'ai lu récemment, et j'ai aussi adoré. La fin m'a beaucoup surprise !

Emily Vanessa a dit…

Je ne connaissais pas ce roman, malgré mon admiration pour Agatha Christie. Je crois j'irai le chercher ce soir à Londres.

Karine:) a dit…

Oh, je m'en souviens de celui-là! Je me rappelle qu'il m'avait plu mais je serais, tout comme Joelle, due pour une relecture.