Pages

jeudi 8 juillet 2010

DANY LAFERRIÈRE : Romancier Haïtien


Le charme des après midi sans fin

Avec ce roman plus ou moins autobiographique de Dany Laferrière rend un très beau hommage à sa grand-mère tout en douceur.
L'enfance de Vieux Os, ce jeune garçon de douze ans qui vit à Petit-Goâve avec sa grand-mère, Da. C'est un roman avec un univers intime et privilégié que partage Vieux Os et sa grand-mère, Da, la "sage" du village. A la fin du roman, l'auteur nous raconte le renversement du gouvernement, il oblige les gens à rester à l'intérieur de leurs demeures, il arrête des gens sans savoir pourquoi, en plein milieu de la nuit, il ferme l'école, etc. À cause de cet évènement, Vieux Os devra retourner à Port-au-Prince avec sa mère. L'histoire s'arrête ici, mais la suite est évoqué dans les autres livres qui suivront. Succession de petites séquences de la vie quotidienne relation entre une grand-mère (Da) et son petit fils, complicité. On passe un délicieux moment en leur compagnie. Dany Laferrière est un écrivain passionnant !


 Le Cri des oiseaux fous
C'est un récit-roman autobiographique
 Superbe! Un livre magnifique, Dany a 23 ans. nous retrouvons vieux Os quelques années plus tard. Il doit quitter Haïti, ce sont les hommes de Magloire qui ont fait fuir son père, c'est les tontons macouttes de Baby Doc, qui vont faire de lui un exilé. Son meilleur ami, Gasner, journaliste engagé, il a été retrouvé, suicidé par une insolation, sur une plage déserte, la tête éclatée. La terreur règne dans cette île la mort de Gasner n'est qu'un incident parmi tant d'autres. Dany est également journaliste, il travail à la section culturelle, le simple fait qu'il soit l'ami de Gasner, le désigne automatiquement comme prochaine victime.
Sa mère haïtienne, a déjà perdu son mari, va organiser son départ. L'insistance maternelle le décide finalement à boucler ses valises pour venir à Montréal. Avant de quitter les siens, l'auteur fait le tour de ses amis sans les prévenir de son départ. Il aime son pays. C'est bien à regret qu'il le quitte sa chère grand-mère. J'ai beaucoup aimé ce livre on sent le climat tendu qui règne à Port au Prince. L'auteur nous fait très bien imaginer le climat violent, tendu dans ce pays extrêmement pauvre.
Un très grand livre sur la situation politique en Haïti. Et, à Montréal il y a une très forte communauté haïtienne. Dany Lafériere a travers son livre nous explique très bien pourquoi il a fuit son pays natal.
À la lecture de ce livre j'ai pensé à Jean Dominique "l'Agronomiste" (cf au documentaire vu au cinéma) grande personnalité d' Haïti dans le personnage de Gasner. Car Jean Dominique était un héros dans son pays. Sur Radio Haïti, il dénonçait les dérives du Président Aristide.
Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer

 Dany Laferrière est le plus connu des auteurs haïtiens.
Là, il s'agit de son premier ouvrage qu'il la fait connaitre. L'histoire ne se passe pas en Haïti mais à Montréal, le climat est différent mais la sensualité torride est bien au rendez-vous par contre.L'histoire se déroule durant les années 80, deux jeunes noires musulman partagent un appartement, dans un quartier pauvre de Montréal. Il règne une vie de bohème, ces deux garçons passent leur temps à draguer des jeunes filles durant l'été . Le narrateur à l'intention d'écrire un roman sur une Remington 22 la machine à écrire mythique de nombreux écrivains Bukowsky, Cendrars et bien d’autres, c'est un grand amoureux de la littérature et des femmes aussi des Miz comme il les nomme. Miz littérature me fait penser à Marie Michèle dans le Gout des jeunes filles. Le contenu du roman est la question des relations sexuelle entre "Noir" et " Blanc". " Le Nègre est du règne végétal. Les Blancs oublient toujours qu'ils ont, eux aussi une odeur."" On a déjà vu des jeunes filles blanches, anglo-saxonnes, protestantes dormir avec un Nègre et se réveiller le lendemain sous un baobab, en pleine brousse, à discuter des affaires du clan avec les femmes du village." Bouba, lui le compère, passe son temps à dormir et il philosophe sur le Coran, et Freud tout cela en écoutant du jazz, Charlie Parker et de John Coltrane, lui c'est un fou de jazz. Il n'aime que les filles laides. Le livre est découpé selon une succession de chapitres brefs qui fonctionnent comme autant de saynètes. Les dialogues sont nombreux et enlevés. Dans ce roman Dany Laferrière pose La plume est joyeuse et sensuelle, avec un ton remplit d'humour avec un regard tendre sur ce petit milieu de jeunes gens. Ces deux garçons cherchent uniquement la femme de leur vie, pour eux c'est un fantasme pur et excitant de coucher avec une femme blanche. En un mot c'est un livre jouissif, une lecture agréable où l'on passe un bon moment !


Cette grenade dans la main du jeune nègre est-elle une arme ou un fruit ?
Dany a vieilli et il est devenu célèbre partout grâce à son premier roman. . Dans cet opus en plein cœur d'une Amérique prospère. Il reprend le grand fantasme de "Comment faire l'amour avec un nègre sans se fatiguer" c'est à dire la conquête de l'Amérique. "Donc, je suis allé un peu partout en Amérique du Nord. J'ai regardé vivre les Noirs, les Blancs, les Rouges, les Jaunes. Un peu tout le monde quoi !" Avant tous aux mythes de ce Nouveau Monde des années 50 ; les thèmes développé sont : le racisme, le sexe, les rapports de pouvoir dans une société divisée entre races et sexes le fantasme de la femme blonde, l'argent.
Ce roman qui n'en est pas, c'est surtout une fresque d'un fou d'Amérique et de sa littérature dont il rend hommage ici. Le style est rapide, l'écriture est très parlée avec beaucoup de saveur je dois dire.
L'on retrouve dans cet ouvrage l'ami Bouba au détour d'un chapitre " Bouba mon vieux complice des bons mais surtout des mauvais jours." Whitman est le grand poète américain qui compte pour lui, son grand livre Feuille d'herbe est son compagnon de voyage.
À mon avis, ce n'est pas son meilleurs ouvrage car trop fourre tout. Ce livre est un reportage sur l'Amérique n'a pas su me séduire. Dommage ! Même si il y a de beaux passages concernant Norman Rockwell, Kerouac, Spike Lee (dont j'aimais bien les premiers film Do the Right Thing et son autre film sur Malcom X)

Voir ici un portrait complet de l'auteur

2 commentaires:

Nanne a dit…

Merci Alice pour la présentation de deux autres romans de Dany Laferrière que j'ai lu pour la première fois dans le cadre du blogoclub et dont je veux continuer la découverte ... Ces deux livres me tentaient bien, entre autre, mais avec ce que tu viens d'en dire, je pense que je finirai bien par leur mettre la main dessus pour les lire !

sylire a dit…

Je suis plus tentée par le premier et le titre et très amusant :-)